Bravo !

Marie-Christine Chartier Marie-Christine Chartier
Chargée de cours et doctorante à l’Université Laval*

Je voulais te dire bravo.

Oui, oui, à toi. Bravo.

Toi qui as assisté à tous tes cours en ligne sur Zoom. Qui as allumé ta caméra, ou pas. Ce n’est pas grave. L’important, c’est que tu étais là. Bravo.

Bravo à toi qui viens de terminer ta session. Une drôle de session. Pas dans le sens de comique. Une session pas comme les autres. Toi qui as peut-être un sentiment de vide en dedans, d’inachevé. Je comprends, tellement. Mais bravo. Tu l’as fait. C’était difficile, mais tu y es arrivé. Et celle-là, tu peux la savourer. Tu dois la savourer. Tu te dois ça.

Toi qui as passé tellement d’heures devant ton écran que t’en as eu mal aux yeux, toi qui as réussi à tisser des liens avec tes collègues parfois sans jamais les avoir rencontrés en vrai. Toi qui as ri d’une blague, fait sourire un collègue, créé des insides, malgré tout. Bravo.

Toi qui, malgré la fatigue, les mesures sanitaires constamment changeantes, l’adaptation à un nouveau mode d’enseignement, d’étude et d’évaluation, t’es retroussé les manches et t’es rendu au bout du chemin. Toi qui as appris la différence entre synchrone, asynchrone, hybride, hybride à distance. Toi qui as dû assimiler de la nouvelle matière tout en jonglant avec une nouvelle méthode d’apprentissage. Juste à l’écrire, j’ai un peu mal à la tête. Donc oui, à toi, je dis un méchant gros bravo.

La session est terminée. Je te souhaite d’en tirer des leçons et des apprentissages, parce que chaque situation de notre vie devrait nous permettre de le faire.

Mais je voulais aussi te dire que c’est correct de remiser celle-ci, de se dire qu’elle est derrière toi, de prendre un temps des Fêtes loin de ton écran.

De prendre le temps de vivre « en présentiel » un peu. De se souvenir qu’on passe à travers tout. De revenir reposé et plus outillé pour la prochaine session.

C’est aussi OK de ne pas tout de suite penser à la prochaine.

Prends ce bravo. Cultive-le. Saupoudre-le sur les graines de ton succès à venir. Tu le mérites.

* Également autrice et blogueuse pour le Centre régional universitaire de Lanaudière (CRUL)