Depuis plusieurs mois, les Canadiens font des sacrifices importants alors que les gouvernements d’un océan à l’autre mettent en place des mesures pour contenir la pandémie de COVID-19.

Publié le 19 sept. 2020
Patty Hajdu et Pablo Rodriguez Respectivement ministre fédérale de la Santé, et lieutenant du Québec et leader du gouvernement à la Chambre des communes

Pour aider les Canadiens, notre gouvernement, avec ses partenaires, a développé l’application Alerte COVID afin de contenir les nouveaux foyers d’éclosion.

Le Nouveau-Brunswick et la Saskatchewan viennent d’annoncer l’adoption de l’application et se sont ainsi ajoutés à l’Ontario et à Terre-Neuve-et-Labrador. Avec plus de 2,5 millions de Canadiens qui ont téléchargé l’application à ce jour, toutes les provinces qui partagent une frontière avec le Québec ont maintenant uni leurs forces pour limiter la propagation du virus.

Alors que la transmission communautaire s’accélère au Québec, nous invitons le gouvernement du Québec à adopter à son tour l’application Alerte COVID.

Soyons clairs. Alerte COVID n’est pas une solution miracle, mais avec le port du masque, la distanciation physique et le lavage des mains, il s’agit d’un outil de plus qui s’ajoute au dépistage traditionnel pour lutter contre le virus.

Le fonctionnement de l’application est simple. Une fois installée, elle travaille en sourdine sur votre téléphone. Si vous êtes entré en contact avec quelqu’un qui a reçu un résultat positif, vous recevrez un avis qui explique les directives de la Santé publique de la province, notamment si vous devez vous faire tester rapidement et éviter tout contact avec d’autres gens.

L’application n’utilise aucune technologie de géolocalisation et ne garde aucun renseignement personnel. Elle utilise plutôt la technologie Bluetooth pour échanger des codes aléatoires avec les téléphones à proximité.

En effet, tous les efforts ont été déployés pour protéger la vie privée des utilisateurs en toute circonstance.

C’est précisément pourquoi nous avons entamé une consultation avec le Commissaire à la vie privée du Canada avant d’offrir l’application. Le Commissaire soutient son utilisation et signale qu’elle comporte des protections très importantes.

Alors que nous continuons de combattre la COVID-19, il est important que les gouvernements se dotent d’un maximum d’outils pour faciliter le travail de nos professionnels de la Santé publique tout en protégeant la vie privée. Alerte COVID préserve cet équilibre et nous espérons que les Québécois pourront en profiter rapidement.

Qu'en pensez-vous? Exprimez votre opinion