Les derniers mois ont été très difficiles pour notre milieu culturel. Alors que le déconfinement est bien en cours et que certains croient que tout est gagné, la réalité est tout autre. C’est notamment le cas pour nos salles de cinéma fermées depuis la mi-mars et dont les écrans ont été rallumés tout récemment.

La liste de plus de 70 signataires SUIT LE texte*
.

La reprise des activités avec de nouvelles façons de faire, la dette financière accumulée ces derniers mois, l’inquiétude de savoir si les cinéphiles seront de retour, et quels seront les films offerts pour diffusion, voilà autant de défis auxquels doivent faire face les hommes et les femmes qui gèrent des cinémas dans la province. Collectivement, nous ne pouvons pas nous en laver les mains !

La présentation d’un film au cinéma est la finalité du geste créatif cinématographique. Après l’écriture, la production, la réalisation, le jeu des acteurs et la distribution, l’œuvre prend vie comme jamais lorsqu’elle est présentée devant public.

Le 7e art sur un grand écran est et restera une expérience sociale et culturelle unique qui mérite d’être reconnue et défendue. D’ailleurs, dans de nombreuses municipalités de la province, le cinéma est le seul lieu de rassemblement culturel. Les cinémas contribuent indéniablement au tissu social et culturel du Québec. De plus, leurs retombées économiques dans leur milieu et pour leur communauté sont très importantes.

Si ces salles disparaissaient, des milliers de Québécois seraient alors privés de cinéma et, surtout, de non seulement notre culture, mais aussi de la culture cinématographique dans son ensemble. La plateforme de diffusion principale de nos films reste encore les salles de cinéma.

Le cinéma québécois, notre cinéma, celui qui nous fait rayonner dans le monde, mérite des salles en santé qui offrent aux cinéphiles une expérience enrichie par les plus récentes technologies. Et pour ceux qui seraient tentés de croire que les salles de cinéma sont appelées à être de plus en plus désertées, sachez que c’est faux. Il faut aussi savoir que les salles représentent encore la rampe principale de lancement des films, ce qui permet de générer l’intérêt du public et ensuite l’exploitation des films sur toutes les autres plateformes, aujourd’hui incontournables.

Il est évident que la crise actuelle est sans précédent et touche de nombreuses industries. Nous pensons aussi qu’il est grand temps que nos salles de cinéma reçoivent la reconnaissance et l’appui qu’elles méritent compte tenu du rôle important qu’elles jouent pour la pérennité de notre cinéma. C’est pourquoi nous lançons aujourd’hui un cri d’amour à nos grands écrans et un appel à soutenir nos salles.

À nos décideurs, nous demandons de ne pas oublier les cinémas dans les plans de relance et les mesures facilitantes à venir. Les écrans font partie intégrante de l’ensemble de l’activité culturelle québécoise.

À tous les Québécois, nous disons : rappelez-vous ces moments magiques dans une salle sombre, ces rires partagés, ce sentiment d’être bouleversé en communion avec d’autres humains. Le cinéma de votre quartier, de votre ville ou de votre région est maintenant rouvert et il n’attend que vous. Vous y retrouverez encore des œuvres aussi variées qu’inattendues, dont nos films à nous, ceux qui parlent notre langue et qui contribuent à construire qui nous sommes.

Nous terminons en vous remerciant, vous, le public dans tout le Québec qui avez toujours été au rendez-vous pour encourager notre cinéma d’ici.

*Signataires : Denys Arcand, Anaïs Barbeau-Lavalette, Louis Bélanger, Christian Bégin, Micheline Bernard, Antoine Bertrand, Karyane Bilodeau, Geneviève Brouillette, Pascale Bussières, Pierre-Yves Cardinal, France Castel, Patrice Coquereau, Michel Côté, Antonello Cozzolino, Pierre Curzi, Guillaume Cyr, Romane Denis, Rose-Anne Déry, Xavier Dolan, Anne Dorval, Alexis Durand-Brault, Anne Émond, Yan England, Pierre Even, Sandrine Fagnant, Denise Filiatrault, Roger Frappier, Myriam Gaboury, Steve Galluccio, Émile Gaudreault, Rémy Girard, Louis Godbout, Alexandre Goyette, Rachel Graton, James Hyndman, Diane Juster, Daniel Grou (Podz), François L’Écuyer, Brigitte Lafleur, Roc Lafortune, Alexandre Landry, Christian Larouche, Julie Le Breton, Véronique Le Flaguais, FM Le Sieur, Francis Leclerc, Vincent Leclerc, Claude Legault, Sophie Lorain, Fanny Mallette, Alice Moreault, Marilou Morin, Louis Morissette, Fred Pellerin, Denise Robert, Nicole Robert, Daniel Roby, Patrick Roy, Geneviève Schmidt, Éric Tessier, Catherine Therrien, Marie Tifo, Catherine-Anne Toupin, Guylaine Tremblay, Ricardo Trogi, Sonia Vachon, Claude Veillet, Anik Vermette, Denis Villeneuve, Mariloup Wolfe, Martin Desroches et Luc Dionne