Mes chers enfants, je n’ai pas besoin de la fête des Mères pour me rappeler combien je suis une maman comblée.

Julie du Page Julie du Page
Actrice, chroniqueuse, animatrice et blogueuse

La vie avec vous, mes p’tits loups, m’apporte plus de joie que je n’aurais jamais imaginé dans mes rêves les plus merveilleux ! Il n’y a pas d’amour plus tendre et doux que le vôtre. Il me porte depuis maintenant quelques années et j’en suis si reconnaissante…

Vous savez combien j’aime vous écrire des petites lettres comme celle-ci ! C’est une façon de faire partager quelques réflexions et peut-être qu’un jour vous prendrez le temps de les redécouvrir.

Peu importe ce que vous choisirez de faire dans la vie, n’oubliez jamais ces trois qualités que je considère comme essentielles : la gentillesse, la délicatesse et l’empathie.

Je parle bien sûr de la vraie gentillesse, qui n’est pas formatée pour être faussement de bon ton. Une parole aimable, un compliment bien senti, une action généreuse, de la bonté dans le regard. La gentillesse toute simple, authentique, qui n’attend surtout rien en retour…

Le mot « délicatesse » est certainement un de mes préférés de la langue française et malheureusement celui qui, dans les faits, s’applique de moins en moins à notre société, repliée sur elle-même. Avoir suffisamment de jugement et de discernement pour ne pas dire ce qui blesse. Il y a chez une personne qui fait preuve de délicatesse une intelligence du cœur et une finesse qui m’émeuvent.

L’empathie est intimement liée à la gentillesse et à la délicatesse. Dans un monde égoïste, individualiste où tout va si vite, il est primordial de s’arrêter afin de ressentir et d’écouter l’autre.

Pour une société plus juste et tolérante, il faut commencer par agir soi-même. C’est en faisant sa petite part qu’on y arriva collectivement. Si vous mettez en pratique ces qualités bienveillantes, votre vie en sera enrichie et vous contribuerez à rendre la société meilleure. Nous avons tant besoin d’un monde plus indulgent et empreint de compassion.

N’est-ce pas ultimement le plus beau cadeau qu’une maman puisse recevoir de ses enfants ?

Bonne fête des Mères à toutes les mamans et particulièrement à la mienne qui a su me transmettre ces valeurs fondamentales.