Heureusement, il n'y a pas eu de victimes. Aucun automobiliste ne se trouvait dans le tunnel Ville-Marie hier matin lorsqu'une poutre et de gigantesques dalles de béton sont tombées sur la chaussée. Est-ce à cela, désormais, que tient la sécurité de nos infrastructures?

Avec tout ce qu'on voit sur le réseau routier de la région, on se le demande. Par chance, la structure a commencé à vibrer alors que des ouvriers travaillaient tout près, leur laissant le temps de quitter les lieux et de donner l'alerte. Imaginez l'horreur si cette masse effrayante était tombée sans avertissement 24 heures plus tard, ce matin peu après 9h, sur les trois voies rouvertes de la 720 Est.

Ou plutôt non, n'imaginez pas trop en détail. Surtout si vous faites partie des centaines de milliers d'automobilistes qui n'ont pas le choix d'emprunter les infrastructures de la métropole. Encore moins si vous êtes de ceux qui, déjà, éprouvent un petit inconfort à circuler dans un tunnel: comment se convaincre, après cela, que le danger n'est que le fruit de son imagination?

On aimerait que le ministre des Transports se montre un peu plus sensible aux inquiétudes, de plus en plus justifiées, des Québécois à l'égard de leur réseau routier. Malheureusement, Sam Hamad a d'abord réagi en ingénieur, faisant savoir qu'il ne commenterait pas avant d'avoir l'ensemble de l'information (!). Puis il a fait état, dans un bref communiqué, du rapport qu'il a commandé et de son soulagement qu'il n'y ait pas de victime. Ce n'est qu'en toute fin d'après-midi qu'il a accepté de répondre aux questions que tout le monde se pose. «Toutes les routes qui sont ouvertes sont sécuritaires», a-t-il assuré. On se retient très fort d'ajouter: «jusqu'à preuve du contraire».

L'autoroute métropolitaine était-elle sécuritaire, le lundi 30 mai dernier à l'heure de pointe du matin, lorsqu'elle a laissé choir un morceau de béton d'une vingtaine de kilos sur le trottoir du boulevard Crémazie? Et le pont Champlain, le jeudi 7 juillet, à l'heure de pointe du matin encore, lorsque deux joints de dilatation ont flanché, créant des trous béants dans la chaussée? Il faut le croire, puisque ces infrastructures étaient ouvertes... et que personne n'a été blessé.

Hélas, cette logique-là n'est pas infaillible. Six personnes ont perdu la vie et autant ont été blessées à cause des viaducs de la Concorde et du Souvenir. Oui, c'était avant que Québec se mette à investir massivement dans son réseau routier - 11,6 milliards prévus d'ici 2012, dont près du tiers pour la conservation des structures. Sauf que la chute de béton qui vient de se produire dans le tunnel Ville-Marie pourrait, justement, avoir été causée par la vibration des travaux qu'on y effectuait. Rassurant!

Le ministre Hamad a intérêt à publier son rapport d'enquête dès qu'il l'aura, et à être prêt à répondre à toutes les questions là-dessus. S'il y a des précautions ou des délais de fermeture supplémentaires à observer désormais sur les chantiers, on veut le savoir. Parce qu'on ne pourra pas toujours compter sur la chance.

akrol@lapresse.ca