La semaine dernière, j'ai écrit une lettre à La Presse («Des fours à vieux», 10 juillet) pour dénoncer le fait qu'il n'y avait pas d'appareils de climatisation au CHSLD de Marigot, à Laval-des-Rapides, où j'avais commencé à faire du bénévolat. Je trouve cette situation déplorable. Déplorable qu'il y ait tant d'argent gaspillé par notre gouvernement alors que nos aînés ne peuvent même pas bénéficier d'air conditionné durant les périodes de canicule. Trouvez l'erreur. Je sommais la ministre responsables des Aînés, Marguerite Blais, de faire quelque chose, de sonner l'alarme.

Isabelle Bergeron<BR><BR><I>L'auteure habite Lorraine.</i> LA PRESSE

La semaine dernière, j'ai écrit une lettre à La Presse («Des fours à vieux», 10 juillet) pour dénoncer le fait qu'il n'y avait pas d'appareils de climatisation au CHSLD de Marigot, à Laval-des-Rapides, où j'avais commencé à faire du bénévolat. Je trouve cette situation déplorable. Déplorable qu'il y ait tant d'argent gaspillé par notre gouvernement alors que nos aînés ne peuvent même pas bénéficier d'air conditionné durant les périodes de canicule. Trouvez l'erreur. Je sommais la ministre responsables des Aînés, Marguerite Blais, de faire quelque chose, de sonner l'alarme.

J'ai appris aujourd'hui qu'on se passerait désormais de mes services comme bénévole au CHSLD de Marigot. Selon eux, je leur ai fait mauvaise presse. Si tel est le cas, je m'en excuse. Mon intention était tout simplement de dénoncer une situation que je trouvais injuste. Et quand je ressens une injustice, je réagis. Aurais-je dû réfléchir plus mûrement avant d'agir? Penser à toutes les conséquences possibles? Peut-être.

N'empêche, je réitère: je trouve inconcevable que nos «vieux» voient leur bien-être handicapé parce qu'il fait trop chaud. Point. Je ne dis pas que les pensionnaires des CHSLD souffrent le martyre, qu'on ne s'occupe pas d'eux, qu'on n'a pas leur bien-être à coeur. Il y en a des sourires, des éclats de rire, de l'amour dans ces centres-là. Non. Je dis que notre gouvernement devrait investir davantage dans les CHSLD. Je dis que Mme Blais devrait laisser tomber l'idée d'embaucher des clowns pour se pencher sur celle de faire installer l'air conditionné dans tous les CHSLD. Voilà.