Source ID:6723de8f-cac9-429f-b56e-6d21635d8960; App Source:alfamedia

Les tout nus de Kanye West

Grâce à des statues de cire, Kanye West... (Capture d'écran tirée de Tidal)

Agrandir

Grâce à des statues de cire, Kanye West partage son lit avec 11 célébrités dans son clip Famous.

Capture d'écran tirée de Tidal

Madonna peut aller se rhabiller. La reine de la controverse et du clip qui fait scandale, celle qui ne peut lancer une nouvelle vidéo sans que le Vatican la répudie, a désormais de la très sérieuse compétition en la personne de Kanye West. Le rappeur, qui s'est déjà autoproclamé génie et qui se fait appeler le Jésus noir, vient de faire un coup de maître avec le clip de sa chanson Famous, diffusé en première sur le site d'écoute en continu Tidal.

La vidéo met en scène les 12 apôtres de la planète people - George W. Bush, Anna Wintour, Donald Trump, Rihanna, Chris Brown, Taylor Swift, Kayne et Kim et leurs deux ex, Caitlyn Jenner et Bill Cosby - tous dans le même lit et tous flambant nus.

L'image est inspirée du tableau Sleep du peintre américain Vincent Desiderio, un tableau qui, en vrai, mesure 8 pieds sur 24 et où les dormeurs nus sont tous d'illustres inconnus.

Kanye, lui, a préféré coucher dans son lit extra grand une brochette de célébrités qui, dans les faits, sont des mannequins de cire - du moins pour la plupart, y compris George W. Bush, qui a tenu à préciser par la voix d'un représentant qu'il était en bien meilleure forme que sa réplique de cire.

Kanye West en a profité pour prêcher pour la diversité en mêlant judicieusement peaux noires et peaux blanches, tout en cachant pudiquement les parties intimes de ces messieurs avec des draps froissés stratégiquement placés. Il a été un peu moins pudique avec ces dames, dont les seins sont exposés au grand jour, les pubis aussi, de même que les fesses surdimensionnées de sa Kim (Kardashian) adorée.

Évidemment, Kanye n'a demandé la permission à personne pour faire ce qu'il qualifie de commentaire sur la célébrité. Mais lundi, il a poussé l'insolence et l'outrecuidance jusqu'à inviter les célébrités de la vidéo qui ne sont pas contentes à le poursuivre. Bonne chance, les amis!

Les médias ont fait grand cas de la fureur de Taylor Swift, à propos de laquelle Kanye scande, en début de chanson: «Je pense que Taylor et moi pourrions baiser. Pourquoi? Parce que j'ai rendu cette pute célèbre. Ouais, j'ai rendu cette pute célèbre.»

Pour ceux qui ne seraient pas au fait de l'affaire - et je les envie -, Kanye fait référence à la soirée des Video Music Awards de 2009 où le rappeur a interrompu le discours de Taylor Swift, qui venait de remporter le prix de la meilleure vidéo de l'année dans la catégorie des artistes féminines. Surgi sur scène alors qu'il n'y était pas invité, Kanye a dit à Taylor que sa vidéo était pas mal, mais que celle de Beyoncé était bien meilleure.

Sur le coup, Taylor Swift n'a pas trop su quoi répliquer. Elle s'est rattrapée des années plus tard lors de la naissance du premier enfant de Kim et de Kanye.

«Bravo pour la naissance de votre enfant, mais l'accouchement de Beyoncé était meilleur», a-t-elle ironisé sur Twitter, alors que sa cote de popularité atteignait des sommets.

Autant dire que Kanye et Taylor ne sont jamais devenus de grands amis. N'empêche: le mannequin de cire qui la représente est plutôt mignon et pas gênant du tout. On ne peut en dire autant de la réplique d'Anna Wintour, éditrice de Vogue et prêtresse de la mode.

Non seulement celui qui a coulé son visage de cire l'a fait paraître 10 ans plus vieille que ses 66 ans, mais on l'a couchée nue entre George W. Bush et Donald Trump, deux partenaires de lit pas très inspirants. C'est ce qu'on appelle un coup bas.

Le rappeur a peut-être voulu se venger des commentaires de la prêtresse sur sa première collection de vêtements. Sur un plateau de télé, Anna Wintour a en effet qualifié la collection de Kanye de «chic migrant», un commentaire sournoisement désobligeant pour le rappeur, mais aussi un brin méprisant pour tous ces réfugiés qui traversent les mers au péril de leur vie et qui n'ont pas les moyens de se payer les tenues hors de prix affichées dans Vogue.

Mais pour le reste, ce clip a du mérite. D'abord, il fait beaucoup parler, ce qui n'est pas donné aux millions de clips qui sortent chaque semaine avant de sombrer dans l'indifférence généralisée. Ensuite, il nous permet de découvrir l'oeuvre très réaliste d'un peintre contemporain qui gagne à être mieux connu.

Que la nudité y soit omniprésente ne me dérange pas. Tout le contraire. Je préfère voir des corps nus endormis qu'un festival d'armes de poing et de types qui se tirent dessus. J'aime aussi qu'au milieu du clip, la musique cesse pour céder la voie au bruit de la respiration des dormeurs.

Quant au message du clip, plusieurs interprétations sont possibles. La première, c'est que même les célébrités doivent dormir. La deuxième, c'est que la célébrité est un grand lit où tout le monde couche ensemble. La troisième est ma préférée: la célébrité est un sommeil profond qui fait place à un réveil parfois brutal.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

La liste:-1:liste; la boite:2525685:box; tpl:html.tpl:file

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer