Source ID:46337; App Source:cedromItem

Marina, le matin

Marina Orsini détonne avec son empathie, sa bonne... (Photo Marco Campanozzi, La Presse)

Agrandir

Marina Orsini détonne avec son empathie, sa bonne humeur et sa chaleur.

Photo Marco Campanozzi, La Presse

Un peu comme Véronique Cloutier, Marina Orsini possède cette qualité assez rare dans le showbiz québécois: l'authenticité. On la voudrait comme soeur, comme mère ou comme amie.

Dans son émission de radio quotidienne, Le 5 à 8 de Marina à Rouge FM, elle offre des demandes spéciales, souligne des anniversaires et réconforte ses auditeurs qui filent un mauvais coton. Son ton est toujours chaleureux et enveloppant. Son gars des nouvelles, Pierre Leboeuf, elle l'appelle toujours le «beau Pierre». Même chose pour son beau Joël (Legendre), avec qui elle jase de petits plaisirs.

Alors que la mode est au commentaire grinçant et au sarcasme bien aiguisé - merci, les médias sociaux -, Marina Orsini détonne avec son empathie, sa bonne humeur et sa chaleur. Contrairement à plusieurs de ses collègues, chez elle, cette proximité ne sonne pas faux.

Son style d'animation «proche des gens à la maison» ne plaît pas nécessairement à tout le monde. Trop mielleuse ou trop Sonia Benezra, persiflent ses détracteurs. Soit.

Marina Orsini ne feint pas d'aimer placoter avec son public. Elle est comme ça: vraie et entière. «À la base, je suis une fille qui aime le monde», insiste Marina Orsini en entrevue.

Ce n'est donc pas étonnant que Radio-Canada ait choisi de lui confier les guides d'un nouveau magazine de services du matin, qui débarquera en ondes en septembre. Le titre et l'heure de diffusion n'ont pas encore été dévoilés. Marina sera à l'antenne 90 minutes par jour, du lundi au jeudi, devant un public.

«Ça me convient totalement. Ça amplifie mon plaisir quotidien d'être avec les gens. Le mot important, c'est curiosité. Je ne sais pas grand-chose, mais je m'intéresse à tout. Je me mets à la place des gens et je vais porter leur curiosité. L'idée, c'est de prendre soin de notre monde et de faire du bien aux gens», détaille Marina Orsini.

Selon la SRC, les sujets abordés dans cette émission quotidienne plairont à toute la famille: vie de couple, mode, éducation des enfants, cuisine, finances personnelles et même rénovations. «Les stars que les gens adorent vont aussi venir dans notre émission», dit Marina Orsini.

En parallèle avec son magazine de services à la télé, Marina Orsini conservera son micro quotidien à Rouge FM, où elle officie du lundi au jeudi entre 17h et 20h. Les grandes entrevues à Canal Vie - il y a eu dix épisodes d'une heure l'automne dernier - restera par contre sur la glace. Même chose pour les contrats de comédienne: l'horaire d'animatrice de Marina Orsini déborde pour toute la prochaine année.

«Au coeur de moi, je vais toujours être une actrice», rappelle Marina Orsini. Chez les animateurs américains qui oeuvrent le jour, Marina Orsini dit beaucoup se reconnaître en Rachael Ray, une chef réputée pour ses recettes simples et rapides. «On peut connecter avec elle», constate Marina Orsini.

Le talk-show du matin de Marina, produit par Zone 3, prendra une partie des budgets alloués présentement à Pour le plaisir de France Castel et Michel Barrette, qui a officiellement été débranché mardi.

Plusieurs des formules de télé matinale à Radio-Canada ont été couci-couça et n'ont jamais réussi à détrôner Deux filles le matin de TVA. L'arrivée de Marina pourrait, je pense, resserrer l'écart entre les deux grands réseaux à l'heure du deuxième (ou du troisième?) café.

Rien pour Nineteen-Two

Malgré plusieurs nominations, la version anglophone de 19-2 a mordu la poussière, mercredi soir, lors de la remise d'une première fournée de prix Écrans canadiens, l'équivalent des Gémeaux à l'extérieur du Québec. Le réalisateur Érik Canuel ainsi que les comédiens québécois de 19-2 (Benz Antoine, Maxim Roy et Laurence Leboeuf) sont tous repartis bredouilles de cette cérémonie tenue à Toronto.

C'est la série de science-fiction Orphan Black (très bonne, par ailleurs) qui a été la grande gagnante de la (pré) soirée avec huit trophées. Dimanche soir, pour la dernière partie de cette fête du cinéma et de la télé, que relaiera la CBC, 19-2 pourrait encore remporter la statuette de la meilleure série dramatique. Le vent souffle toutefois très fort en direction d'Orphan Black et de sa vedette Tatiana Maslany, qui y interprète avec brio une kyrielle de clones.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

La liste:-1:liste; la boite:2525685:box; tpl:html.tpl:file

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer