Depuis une semaine, à peu près tous les animateurs de fin de soirée comme Jimmy Kimmel, David Letterman, Jay Leno, Jon Stewart et Stephen Colbert ont tiré la pipe au controversé maire de Toronto, Rob Ford. Et ce n'est pas la matière - toxique et illégale - qui manquait.

Mis à jour le 19 nov. 2013
Hugo Dumas LA PRESSE

Samedi soir, ultime consécration ou totale humiliation, c'est selon, l'émission humoristique Saturday Night Live (SNL) de NBC a amorcé son émission en ridiculisant violemment ce maire grossier au visage empourpré. Deux autres baffes ont ensuite été distribuées pendant le segment du Weekend Update. K.-O. technique, donc. Jamais la politique canadienne, encore moins municipale, n'aura suscité autant de moqueries chez nos voisins d'en dessous.

Ces sketches corrosifs s'écrivent quasiment tout seuls, car Rob Ford fournit lui-même les missiles qui le frappent par la suite: achat de crack, remarques hyper sexistes, propos crus et vulgaires, colères alimentées par l'alcool, comportements excentriques en public, vodka au volant, ses frasques rempliraient six épisodes de Jersey Shore.

L'équipe de Saturday Night Live a tapé sur tous les clous gênants qui dépassaient. Le pire après cette parodie décapante? C'est que le Rob Ford original reste, hélas, plus divertissant que son imitateur, Bobby Moynihan de SNL.

Le vrai Rob Ford ressemble physiquement à un personnage de téléréalité trash ou à un invité irritable chez Jerry Springer. Il adore les caméras, la célébrité et toute l'attention médiatique. Il a le charisme bovin et le langage primitif d'un lutteur professionnel qui crache des insultes au visage de son adversaire quelques secondes avant de sauter dans le ring.

Côté caractère explosif, Cintia d'Occupation double a de la solide compétition avec Rob «Robbie» Ford. Chaque jour de la vie imparfaite du bouillant Rob amène un autre mensonge, une autre frasque pire que la précédente.

C'est sur «l'authenticité» de Rob Ford que mise la chaîne spécialisée anglophone Sun News Network pour mousser Ford Nation, la nouvelle émission d'affaires publiques qui a été confiée au maire rougeaud et à son frère Doug Ford, conseiller municipal à Toronto.

Cette nouveauté, plantée dans un décor inspiré de La Cage aux sports et du Match de TVA Sports, a démarré hier soir sur les ondes de Sun News, station en difficulté appartenant à Québecor.

À sa défense, le maire Ford a finalement admis avoir consommé des drogues dures. Mais qui a reniflé quoi chez Sun News pour donner une telle tribune aux frères Ford? Quelle crédibilité reste-t-il à ces politiciens malpolis pour obtenir le privilège d'entrer dans le salon des téléspectateurs canadiens?

C'est à n'y rien comprendre. C'est gênant et c'est une insulte à tous ces journalistes de Québecor qui accomplissent un boulot respectable au quotidien.

Tant qu'à jouer la carte du freak show, pourquoi ne pas demander à Geneviève Sabourin de coanimer avec les frères Ford, une fois qu'elle aura purgé sa peine de sept mois à Rikers Island? Bien quoi? La harceleuse du comédien Alec Baldwin a aussi beaucoup fait jaser. Sa face a même tapissé la une de tous les tabloïds à côté de manchettes rigolotes comme «30 Lock».

On rit peut-être, mais il n'y a rien de drôle. Quand c'est rendu que des patrons de télévision confient une émission à un homme violent, sans classe et en perte de possession de ses moyens, il y a de quoi pleurer.

Vos coups de coeur

Sur une note vraiment plus positive, merci d'avoir répondu à mon appel à tous concernant les émissions de télévision qui vous allument actuellement. Les réponses ont été abondantes et variées.

C'est le talk-show En mode Salvail de V qui a récolté le plus de votes. Suivent ensuite, dans le désordre, Mémoires vives, Unité 9, Toute la vérité, Bazzo.tv, Qui êtes-vous?, Découverte et L'épicerie.

TV5 a reçu de nombreux appuis pour Secrets d'histoire, Envoyé spécial et Rendez-vous en terre inconnue. Quelques mentions aussi pour Écoles à l'examen de Claire Lamarche à Télé-Québec et Rêves d'acteurs à ARTV. C'est juste de la TV, Deux hommes en or et Voir figurent aussi dans vos rendez-vous hebdomadaires.

Parmi les produits américains, vous craquez pour Boardwalk Empire, Mom, Homeland, Super Fun Night, House of Cards, Orange is the New Black, The Killing, Revenge (troisième saison) et The Goldbergs. Au rayon étranger, Downton Abbey, Top of the Lake et Call the Midwife vous ont charmés.

Belle Découverte

L'émission Découverte consacrée à la tragédie de Lac-Mégantic a obtenu de très jolis chiffres BBM dimanche soir: 874 000 téléspectateurs l'ont regardée. C'est mieux que Les gags (846 000), mais moins que Vlog (1 203 000). Le banquier (1 730 000) reste au premier rang, talonné par Tout le monde en parle (1 407 000). On connaît la chanson a décroché une audience évaluée à 1 064 000 fidèles.