Que les nombreux fans de Claude Meunier se réjouissent. Le célèbre auteur - et interprète de Ti-Mé dans La petite vie - peaufine actuellement une nouvelle comédie dramatique pour Radio-Canada, Adam et Ève, qui suivra deux amoureux à trois moments charnières de leur relation, soit le début, le milieu et la fin.

Mis à jour le 11 janv. 2012
Hugo Dumas LA PRESSE

Ce projet, découpé en demi-heures, avance rondement et marquera le grand retour de Meunier à la télévision, plus de sept ans après la fin de Détect. Inc. à l'hiver 2005. Selon nos sources, les comédiens Sophie Cadieux et Pierre-François Legendre ont lu à plusieurs reprises des extraits d'Adam et Ève pour Claude Meunier. Aucun contrat n'a toutefois encore été paraphé.

Dans la confection de ses oeuvres, notamment pour La petite vie, Claude Meunier utilise cette méthode depuis plusieurs années: il convoque des acteurs en audition, il retourne à son clavier pour rajuster les textes, il voit d'autres comédiens, il polit davantage les dialogues. Bref, il s'inspire de gens réels pour bien définir ses personnages.

Adam et Ève montrera son couple vedette à 18, 40 et 75 ans. Les deux comédiens interpréteront le couple à tous les stades de la relation, ce qui implique, on suppose, l'emploi de maquillage, de perruques et autres prothèses. Ce procédé permettra à Claude Meunier de balader ses deux tourtereaux à différentes époques de leur vie conjugale dans un même épisode.

L'agente de Pierre-François Legendre, Micheline St-Laurent, confirme que son client a été approché par l'équipe de Claude Meunier. «Il y a eu plusieurs lectures pour ce projet, mais nous n'avons pas encore eu de nouvelles ni de O.K. officiel», indique-t-elle. L'agente qui représente Sophie Cadieux, Mélanie Belzile, n'a pas commenté mardi.

Le projet, produit par la boîte Avanti, est sérieux, note la porte-parole de Radio-Canada, Nathalie Moreau. «Sur le plan du contenu, nous sommes satisfaits. Nous sommes présentement en discussion avec Avanti pour l'étape suivante, notamment le nombre d'épisodes et le format», poursuit Nathalie Moreau.

La dernière série télé complète de Claude Meunier remonte à l'hiver 2005. Il s'agissait de Détect. Inc., minisérie tragi-comique de huit heures qui nous a mis sur la piste de deux détectives ratés, soit James Bonin et Bob Marlow, campés par Gilbert Sicotte et Claude Meunier lui-même. La critique n'avait pas été tendre avec cet ovni télévisuel, qui avait coûté 1,1 million l'épisode.

Après Détect. Inc., Claude Meunier a temporairement délaissé le petit écran pour le grand écran en s'investissant dans Le grand départ, film sorti à la fin de 2008 et qui racontait la vie d'un médecin quinquagénaire (Marc Messier) tombant en amour avec une femme de 25 ans sa cadette (Hélène Bourgeois Leclerc). Puis, en décembre 2009, Meunier est réapparu dans nos téléviseurs avec son spécial La petite vie: Noël Story, toujours à la SRC. Encore ici, le comique en avait décousu avec la critique.

Bref, ce Adam et Ève représente beaucoup pour Claude Meunier. Aucune date de diffusion n'a été avancée mardi. «On travaille fort. On est à mi-parcours. Claude est exigeant. Et la pression est forte», constate le producteur d'Adam et Ève, Luc Wiseman, de chez Avanti.

Retour des émissions d'hiver

Plusieurs émissions ont effectué leur rentrée hivernale lundi soir. Voici un bref bulletin de leurs performances aux audimètres de BBM. D'abord, le nouveau quiz de TVA Le tricheur a décroché la palme de la popularité avec ses 1 140 000 fidèles. V aurait dû lui opposer des épisodes originaux d'Un souper presque parfait plutôt que des reprises.

Dans la case de 20h, L'auberge du chien noir (940 000) à Radio-Canada et Yamaska (1 040 000) à TVA ont été au coude à coude.

Le tout premier épisode de 30 vies mettant en vedette Guillaume Lemay-Thivierge a intéressé 787 000 personnes.

Les boys (677 000) ont patiné moins vite que RBO 3.0 (757 000). Toutefois, ces deux productions de la SRC ont été battues par L'événement JMP (978 000) à TVA.

À Télé-Québec, la première de Soins intensifs de Claire Lamarche a attiré 87 000 fidèles. La diffusion du premier épisode de Chabotte&fille 3 n'a réuni que 12 000 personnes devant leurs écrans.