Source ID:; App Source:

Gala Artis : la razzia de TVA

Zéro suspense. TVA a raflé 12 des 15 trophées Artis décernés hier soir dans un gala habilement piloté par Les Grandes Gueules. Une razzia identique à celle de l'an dernier, qui confirme que l'adage «hors du canal 10, point de salut» vaut plus que jamais.

À propos des trois statuettes qui ont échappé à TVA, soit le sport, les émissions jeunesse et les talk-shows, sachez qu'aucune star du «vrai réseau» ne concourait dans ces catégories. D'où les victoires de Pierre Houde (RDS), Mariloup Wolfe (Télé-Québec) et Guy A. Lepage (Radio-Canada), pas moins importantes, loin de là, mais qui auraient pu être compromises par la présence d'artisans du réseau organisateur et diffuseur de cette soirée Artis.

Les rares fois où les poulains de TVA ont mordu la poussière hier, c'est parce qu'une autre vedette de la maison les battait. Comme Sophie Thibault qui a éclipsé Pierre Bruneau. Ou Sophie Prégent (pour Nos étés, une série ayant quitté les ondes en avril 2008) qui a coiffé deux des trois soeurs Elliot, soit Isabel Richer et Julie Perreault.

Faut dire que la force du nombre favorise TVA dans sa récolte d'Artis, des prix attribués par un vote populaire dans les beigneries Tim Hortons, sur le web et dans les journaux du groupe Quebecor. Avec des parts de marché tournant autour de 30 %, le réseau trône en tête du palmarès des chaînes les plus populaires au Québec. C'est indéniable.

Mais en prenant cette statistique à l'envers, et en y injectant une bonne dose de mauvaise foi, ça signifie que 70 % des téléspectateurs québécois se connectent sur d'autres réseaux que celui appartenant à l'Empire, dont la SRC, TQS et tout le bouquet de chaînes spécialisées, qui grugent de plus en plus d'écoute aux stations dites conventionnelles. Le problème, c'est que leur force de frappe est fragmentée en trop de morceaux.

En excluant Pierre Houde, l'excellent descripteur des parties du Canadien à RDS, et Denis Lévesque de TVA-LCN, peu de têtes d'affiche des chaînes spécialisées ont triomphé sur la scène du Monument-National hier soir. «RDS entre un petit peu dans la cour des grands ce soir», a d'ailleurs commenté Pierre Houde dans un long discours de remerciement.

Surprise dans la catégorie des téléromans: Denis Bouchard, le sympathique Hugo d'Annie et ses hommes, a été défait par un autre acteur du téléroman chouchou de TVA, soit Claude Legault, qui y campe Éric le musicien.

Dans les téléséries, alors que Gilbert Sicotte semblait filer vers la victoire pour son rôle dans Les soeurs Elliot, c'est plutôt Frédérick De Grandpré qui a été couronné pour Le négociateur, une série qui a pris fin en mars 2008. Étrange, non? À part ces deux moments, rien n'a vraiment bousculé l'ordre télévisuel mondial hier.

Ah, oui. Il y a eu Guy A. Lepage, sourire en coin, qui a réussi à: a) dénoncer les compressions à la SRC; b) saluer les lock-outés du Journal de Montréal et c) railler sur la domination outrageuse de TVA: «C'est le premier prix de Radio-Canada ce soir. Et ce n'était pas dur, car c'était trois personnes de Radio-Canada qui étaient en nomination.»

Pour pallier au manque de suspense dans cette course aux Artis, heureusement que le gala concocté par José Gaudet et Mario Tessier, ponctué de jolies trouvailles, a été divertissant. Bravo pour l'ajout du prix spécial à «l'artiste s'étant le plus illustré dans une autre émotion que la douceur». La lutte a été chaude entre Valérie Blais de Tout sur moi et la fessée de Germain Houde à son fils ignoble dans Les invincibles. Houde a reçu une boule antistress comme récompense.

La soirée a bien démarré avec une vignette très rigolote, qui a ramené le célèbre scooter de Christian Bégin et la savoureuse Louise Nantel de Sophie Paquin. Cette dernière, mal engueulée, a houspillé les Grandes Gueules: «Vous allez vous planter», a-t-elle craché avant d'avaler d'un trait son verre de vin. Notre Loulou a eu tort. Le duo d'humoristes n'a pas à rougir de sa performance. Car animer un gala figure bien au haut dans le palmarès des tâches ingrates et casse-gueule du showbiz.

Parmi les autres temps forts de cette fête du petit écran, notons le numéro musical d'ouverture, très rassembleur avec le pot-pourri de chansons thèmes d'émissions, ainsi que le segment des clichés de gala où Jean-Marc Parent a donné un cours de remerciement aux futurs lauréats. Bonne idée aussi que de diffuser des bloopers au retour des pauses commerciales.

La présence de Guy Carbonneau, la personnalité la plus applaudie hier, a été électrique. Le sketch avec la famille des Parent, où Anne Dorval se plaignait «arrêtez de crier, on ne s'entend plus plier du linge ici», a frappé dans le mille. Même chose pour le Lip Dub.

Côté remerciements, rien de bien flamboyant. Encore une fois, Charles Lafortune a prononcé la plus belle phrase de la soirée en rendant hommage à sa conjointe Sophie Prégent: «Sache que je t'oscarise tous les jours dans le film de ma vie.» Au micro, Guylaine Tremblay a encore fondu en larmes. Sophie Thibault a été très élégante en saluant Bernard Derome et Céline Galipeau.

Parmi les portions moins intéressantes, je classe: «On prend toujours une zamboni» de Josélito Mihcaud et la présentation des finalistes de téléromans, qui n'a pas levé. Le numéro d'Éric Salvail et Gaston L'Heureux a été bien trop long. Coupez! Même chose pour la prestation de Véronic DiCaire, plombée par un pépin technique, qui ne cadrait pas vraiment avec la catégorie des bulletins de nouvelles.

Les lauréats

> ANIMATEURS-ANIMATRICES BULLETINS DE NOUVELLES

Sophie Thibault

> ÉMISSIONS D'AFFAIRES PUBLIQUES

Denis Lévesque

> ÉMISSIONS DE SERVICES

Gino Chouinard

> ÉMISSIONS DE VARIÉTÉS OU DE DIVERTISSEMENT

Éric Salvail

> MAGAZINES CULTURELS ET «TALK SHOW»

Guy A. Lepage

> ÉMISSIONS DE JEUX

Charles Lafortune

> ÉMISSIONS DE SPORTS

Pierre Houde

> RÔLE MASCULIN TÉLÉSÉRIES QUÉBÉCOISES

Frédérick De Grandpré

> RÔLE MASCULIN TÉLÉROMANS QUÉBÉCOIS

Claude Legault

> RÔLE FÉMININ TÉLÉSÉRIES QUÉBÉCOISES

Sophie Prégent

> RÔLE FÉMININ TÉLÉROMANS QUÉBÉCOIS

Guylaine Tremblay

> ARTISTES D'ÉMISSIONS HUMOUR

Patrick Huard

> ARTISTES D'ÉMISSIONS JEUNESSE

Mariloup Wolfe

> PERSONNALITÉ MASCULINE

Patrick Huard

> PERSONNALITÉ FÉMININE

Guylaine Tremblay

 




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Gala Artis: glamour sur le tapis rouge

    Télévision

    Gala Artis: glamour sur le tapis rouge

    Tapis rouge, limousines noires, flashs de caméras, animateur de foule, tout était en place pour accueillir avec glamour les stars sur le boulevard... »

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

La liste:-1:liste; la boite:2525685:box; tpl:html.tpl:file

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer