Le groupe SNC-Lavalin (T.SNC), de Montréal, participera au programme nucléaire du gouvernement du Royaume-Uni. Le titre était en hausse de plus de 3%, dans un marché autrement terne, hier à la Bourse de Toronto avec la conclusion de cette mise aux enchères initiée en mars dernier.

Paul Durivage LA PRESSE

Son partenaire, le géant américano-japonais GE Hitachi, a acheté pour 1,1 milliard US la société Horizon Nuclear Power qui veut construire de nouvelles centrales dans le sud-ouest de l'Angleterre et au Pays de Galles, rapporte l'agence Bloomberg. La transaction sera conclue le mois prochain, selon un communiqué d'Hitachi.

SNC-Lavalin s'est allié à Hitachi dans l'espoir de participer aux projets d'Horizon. L'autre entreprise en lice était l'américain Westinghouse Electric, filiale du japonais Toshiba. Les anciens propriétaires d'Horizon, les firmes allemandes RWE et EON, se retirent alors que Berlin ferme ses propres centrales nucléaires sur son territoire.

Le Groupe SNC-Lavalin n'avait pas encore confirmé la nouvelle sur son site, hier. L'entreprise dévoilera ses résultats du troisième trimestre ce vendredi.

> La suite sur le Blogue des marchés