Source ID:; App Source:

Être mené en bateau

L'ancien président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Frank Zampino, a-t-il fait une croisière sur le bateau de l'homme d'affaires Tony Accurso alors qu'il dirigeait la Ville?

Contrairement à ce que prétend son successeur, Claude Dauphin, il ne s'agit pas d'une information qui concerne uniquement la vie privée de M. Zampino.

 

M. Zampino était le numéro 2 de l'administration municipale alors qu'elle préparait un appel d'offres pour l'installation de compteurs d'eau. Une des entreprises de M. Accurso, Simard-Beaudry, était sur les rangs comme soumissionnaire, à l'intérieur d'un consortium créé avec la firme Dessau. Ce consortium, GéniEAU, a par la suite obtenu le contrat, d'une valeur de 350 millions de dollars, le plus gros jamais accordé par la Ville de Montréal.

Depuis, M. Zampino a démissionné de son poste de président du comité exécutif et occupe aujourd'hui celui de vice-président au sein de la firme Dessau, celle-là même qui a obtenu le contrat des compteurs d'eau. On peut dire qu'il y a apparence de conflit d'intérêts.

Certaines municipalités québécoises ont des règles très strictes en ce qui concerne les cadeaux et l'hospitalité que les élus sont en droit d'accepter. Montréal doit se doter de telles règles. En attendant, le maire Gérald Tremblay ne peut plus éluder la question en prétextant la vie privée de son ancien bras droit. M. Zampino a-t-il oui ou non passé du temps sur ce fameux bateau? Cette question est d'intérêt public.

nathalie.collard@lapresse.ca

 




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

La liste:-1:liste; la boite:2525685:box; tpl:html.tpl:file

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer