Source ID:; App Source:

Quel type d'homme est donc Mike Keenan?

Ronald King
La Presse

Une information parue dans le cahier des sports de La Presse, hier, a fait jaser dans certains médias électroniques, ce qui est de bon aloi. Alex Tanguay et Roman Hamrlik ont promis 5000$ à leurs coéquipiers s'ils battaient leur ancienne équipe, les Flames, et surtout leur ancien entraîneur, Mike Keenan.

Il n'y avait pas de quoi s'égosiller, la pratique est courante et elle existe depuis toujours.

Mais j'ai bien aimé le commentaire de mon vieux et explosif copain Gabriel Grégoire. Le gros homme aurait préféré un peu plus de discrétion en ces temps où de nombreuses familles ont de graves problèmes financiers. Il est vrai que de garrocher son argent en public n'a jamais été très distingué et Gabriel est un homme sensible et respectueux, de la vieille école, d'où nos atomes crochus.

Mais si Tanguay et Hamrlik auraient dû se taire, Guy Carbonneau, lui, s'est tordu la langue sept fois avant de parler de son ancien entraîneur, le même Mike Keenan. Sept ou 10 fois. Il a fini par sortir un vengeance à la fin de son entrevue d'avant-match.

Il faut se rappeler que dans une autre vie, Carbonneau a été échangé aux Blues de St. Louis pour avoir montré son majeur à un photographe d'un quotidien lors d'un match de golf qui suivait une (autre) élimination du Canadien. Guy Carbonneau contre Jim Montgomery... Parlez-moi d'une idée de génie de Ronald Corey!

Toujours dans une autre vie, je suivais les activités du CH qui passait justement à St. Louis, où se trouvait Carbonneau. Dans le vestiaire des Blues, je lui avais demandé ce qu'il pensait de Mike Keenan. Il m'avait répondu off the record, comme on dit.

« L'autre jour, à l'entraînement, je montrais quelques trucs à un jeune joueur de centre. Une recrue. À propos de mises en jeu. Keenan s'est approché de nous et il m'a demandé: Qu'est-ce que tu fais là? Tu te prends pour un coach? Tu te crois meilleur coach que moi? Voilà quel genre d'homme il est. «

Mardi dernier, on pouvait encore voir la colère dans les yeux de cet homme orgueilleux quand il parlait de Mike Keenan.

Enfin, j'ajouterais par contre qu'en entrevue, Keenan a toujours été correct, avec moi en tout cas.

En bonne position

Le Canadien a gagné ce match haut la main, de manière très éloquente, ce qui nous place au quatrième rang du classement général de l'Association de l'Est. Pas mal. En bonne position pour la dernière ligne droite. On les a où on les veut, comme on dit...

Ce qui n'empêche pas nos médias d'être toujours très sévères, de chercher des coupables après deux défaites consécutives. Ça fait partie du territoire montréalais.

Mais nous avons une équipe équilibrée cette année. Si Kovalev et Lang ne fonctionnent pas pendant quelques matchs, ils vont finir par exploser au moment, justement, où les autres auront ralenti. Ça sera chacun son tour, et une telle équipe est toujours très dangereuse. Lapierre et Bégin ont mis l'épaule à la roue pendant quelques matchs. Même Laraque.

Et puis nos gardiens de but, s'ils ne sont pas des Patrick Roy, ne sont pas inquiétants. Ils se défendent très bien.

Bob Gainey cherche toujours un défenseur numéro quatre plus fort que celui qu'il a (Ryan O'Byrne). Bonne idée.

Les médias de Toronto nous assurent que le CH est toujours dans la course pour obtenir Mats Sundin. Sauf que là, il s'agirait d'un grand chambardement. Quelques joueurs établis devraient partir. Il faudra que Gainey y pense à deux fois.

Est-ce le temps d'un grand chambardement? L'année du centenaire doit-elle dicter sa conduite?

 




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

La liste:-1:liste; la boite:2525685:box; tpl:html.tpl:file

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer