La tendance à la hausse de la COVID-19 se poursuit au Québec. La province rapporte mercredi 18 décès et 895 nouveaux cas.

Publié le 15 juin
Pierre-André Normandin
Pierre-André Normandin La Presse

Les 18 nouveaux décès rapportés mercredi portent la moyenne quotidienne calculée sur sept jours à sept. La tendance est en hausse de 18 % sur une semaine.

Ce bilan de 18 décès est en grande partie dû à un retard dans la saisie des données. En effet, l’une des morts rapportée mercredi est survenue en réalité en février, tandis que sept remontent à avril et six en mai.

Les 895 nouveaux cas rapportés mercredi portent la moyenne quotidienne à 669. La tendance est ainsi en hausse de 18 % sur une semaine. Ces chiffres ne reflètent vraisemblablement qu’une partie des infections totales, en raison de l’accès limité aux tests de dépistage par PCR. D’ailleurs, la part des tests de dépistage par PCR s’avérant positifs à la COVID-19 demeure élevée, à 8,9 %.

En plus des cas dépistés par tests PCR, 544 personnes ont également rapporté ces derniers jours avoir obtenu un résultat positif à un test rapide. Les cas autodéclarés, qui ne sont pas inclus dans les cas rapportés quotidiennement, ont augmenté de 20 % depuis une semaine.

La hausse des cas se fait surtout sentir chez les 40 à 59 ans présentement. L’augmentation se concentre aussi dans les régions plus éloignées, dont le Nord-du-Québec, la Côte-Nord ainsi que la Gaspésie.

Le Québec rapporte également mercredi une baisse de huit hospitalisations. Les 1008 personnes hospitalisées présentement représentent une tendance stable une semaine. Aux soins intensifs, les 22 patients représentent une baisse de 12 % sur une semaine.

Le nombre de personnes hospitalisées devrait demeurer au cours des prochains jours, le nombre de sorties égalant les admissions.

Suivez la progression de la pandémie en temps réel dans notre page de graphiques interactifs