Malgré une hausse beaucoup plus légère des hospitalisations liées à la COVID-19, le Québec enregistre néanmoins vendredi 34 décès supplémentaires et tout près de 2500 nouvelles infections. La campagne de vaccination continue quant à elle de gagner en vitesse.

Mis à jour le 22 avril
Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

Ces 34 nouveaux décès rapportés vendredi portent la moyenne quotidienne calculée sur sept jours à 24. La tendance est en hausse de 26 % sur une période d’une semaine.

Dans le réseau de la santé, on observe une légère hausse de cinq hospitalisations aux soins réguliers, qui découle de 265 entrées à l’hôpital et 260 sorties. À ce jour, 2410 patients demeurent donc toujours hospitalisés en lien avec le virus, dont 88 se trouvent toujours aux soins intensifs, un chiffre resté stable par rapport à la veille (16 entrées, 16 sorties).

Pour l’heure, ces 2410 personnes hospitalisées représentent une hausse de 12 % sur une semaine. Aux soins intensifs, les 88 patients représentent une baisse de 8 % sur une semaine. La tendance actuelle montre que le nombre de personnes hospitalisées devrait continuer d’augmenter au cours des prochains jours, le nombre d’admissions continuant de surpasser les sorties. On recense en moyenne 37 patients de plus chaque jour.

Fait à noter : 43 % des patients atteints de la COVID-19 présentement hospitalisés (989 personnes) ont été admis en raison du coronavirus. À l’inverse, 57 % des patients ont été hospitalisés pour une autre raison, mais se sont avérés positifs à la COVID-19. Aux soins intensifs, 65 % des patients sont admis en raison de la COVID-19, et 35 % pour un autre motif.

Zoom sur la transmission

Québec signale par ailleurs 2499 nouveaux cas de COVID-19 vendredi, ce qui porte la moyenne quotidienne à 2214. La tendance est ainsi en baisse de 25 % sur une semaine. Il convient toutefois de rappeler que ces chiffres ne reflètent vraisemblablement qu’une partie des infections totales, en raison de l’accès limité aux tests de dépistage par PCR. Mercredi, la Santé publique a néanmoins réalisé 22 097 tests de dépistage, un chiffre relativement stable par rapport à la moyenne hebdomadaire.

D’ailleurs, la part des tests de dépistage par PCR s’avérant positifs à la COVID-19 demeure très élevée, à 13,2 %. En plus des cas dépistés par tests PCR, 1606 personnes ont également rapporté ces derniers jours avoir obtenu un résultat positif à un test rapide. Les cas autodéclarés, qui ne sont pas inclus dans les cas rapportés quotidiennement, ont diminué de 23 % depuis une semaine. Jusqu’ici, près de 190 960 tests rapides ont été autodéclarés sur la plateforme web du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), dont environ 155 730 ont présenté un résultat positif à la COVID-19.

Plus de 10 830 travailleurs de la santé sont par ailleurs toujours absents du travail en raison de motifs liés à la COVID-19, dont un retrait préventif, une période d’isolement, ou parce qu’ils sont toujours en attente de résultats de dépistage.

Côté vaccination, la campagne québécoise continue de prendre du galon. Jeudi, environ 43 390 doses supplémentaires ont été administrées, auxquelles s’ajoutent près de 870 vaccins donnés avant le 21 avril qui n’avaient pas encore été officiellement comptabilisés. La province a administré plus de 19,5 millions de doses depuis le début de la pandémie, en incluant les personnes vaccinées à l’extérieur du Québec. Présentement, le Québec administre en moyenne 28 000 doses par jour, surtout des quatrièmes doses.

  • Part des Québécois ayant reçu une dose : 86,8 %
  • Part des Québécois ayant reçu deux doses : 83,1 %
  • Part des Québécois ayant reçu trois doses : 51,2 %
  • Part des Québécois ayant reçu quatre doses : 6,7 %

Avec Pierre-André Normandin

Suivez la progression de la pandémie en temps réel dans notre page de graphiques interactifs