Les hospitalisations liées à la COVID-19 poursuivent jeudi leur forte descente au Québec, qui frise maintenant la barre des 1600 patients, dont moins de 100 aux soins intensifs, une première depuis Noël. La province recense toutefois encore 28 décès liés au virus.

Mis à jour le 24 février
Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

Ces 28 nouveaux décès portent la moyenne quotidienne calculée sur sept jours à 17. La tendance est ainsi en baisse de 39 % sur une période d’une semaine.

On observe jeudi une baisse de 68 hospitalisations dues à la COVID-19 dans le réseau de soins réguliers, qui se traduit par 96 nouvelles entrées à l’hôpital et 164 sorties. À ce jour, 1604 patients demeurent hospitalisés en lien avec le virus.

Aux soins intensifs, le nombre de patients repasse par ailleurs sous la barre des 100 pour la première fois depuis la fin décembre, aux alentours de Noël. On y compte en effet 96 patients, une baisse de six cas en 24 heures (9 entrées et 15 sorties), ce qui constitue une baisse marquée de 23 % sur une période d’une semaine.

Dans de nouvelles modélisations présentées mercredi, l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux (INESSS) a d’ailleurs prévu que le nombre d’hospitalisations COVID devrait continuer à diminuer dans les deux prochaines semaines pour atteindre la barre de 1200 lits occupés.

Le directeur national de santé publique par intérim, le DLuc Boileau, s’est réjoui de ces projections « Tout va dans le bon sens », a-t-il résumé, en appelant néanmoins à conserver une certaine prudence, les 1600 personnes toujours hospitalisées correspondant encore approximativement « au pic de la deuxième vague, ce qui reste important » pour le réseau québécois.

Zoom sur les cas et la vaccination

Québec recense également jeudi 1517 nouveaux cas de COVID-19, ce qui porte la moyenne quotidienne à 1521, en baisse de 27 % sur une semaine. Il convient toutefois de rappeler que les limites imposées au dépistage rendent ces données nettement moins représentatives.

Mardi, la Santé publique a néanmoins réalisé 19 145 tests de dépistage, un chiffre relativement stable par rapport à la moyenne hebdomadaire. Jusqu’ici, près de 94 240 tests rapides ont été « autodéclarés » sur la plateforme du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Du lot, plus de 73 400 avaient un résultat positif.

Côté vaccination, la campagne québécoise continue toutefois de ralentir rapidement. Mercredi, à peine 12 450 doses supplémentaires ont été administrées, auxquelles s’ajoutent 141 vaccins donnés avant le 23 février qui n’avaient pas encore été comptabilisés.

À ce jour, 86,5 % de la population québécoise a reçu une dose, 82,2 % en a maintenant deux, pendant que 48,1 % des Québécois ont reçu leur dose de rappel contre la COVID-19.

Le tout survient alors que Santé Canada a approuvé jeudi le vaccin de Medicago contre la COVID-19. Il s’agit du premier vaccin au monde à être produit à base de plantes et le sixième à être homologué par l’organisme fédéral pour lutter contre la pandémie. Le fabricant québécois recommande l’inoculation de deux doses à 21 jours d’intervalle. Il devrait être offert à partir de la mi-mai.

Avec Pierre-André Normandin

Suivez la progression de la pandémie en temps réel dans notre page de graphiques interactifs