(Montréal) Le calendrier québécois des assouplissements des restrictions sanitaires liées à la COVID-19 prévoit qu’à compter de ce lundi, tous les établissements de commerce au détail peuvent rouvrir ouvrir à 100 % de leur capacité.

Publié le 21 février
La Presse Canadienne

Les salles de spectacles, quant à elles, peuvent accueillir des spectateurs à 50 % de leur capacité et la limite de 500 personnes est retirée, notamment pour les amphithéâtres comme le Centre Bell, à Montréal, ou le Centre Vidéotron, à Québec. Les amphithéâtres devront toutefois se restreindre à 50 % de leur capacité jusqu’au 14 mars prochain.

Les salles de quilles, les arcades de jeux et les autres centres récréatifs ont maintenant le droit de rouvrir leurs portes au public.

Le passeport vaccinal n’est désormais plus exigé pour avoir accès à des lieux de culte et pour assister à des funérailles et la limite au nombre de personnes autorisées à faire des visites dans les résidences privées pour personnes âgées est assouplie. Le gouvernement du Québec considère que parce qu’environ 25 % de la population a contracté la COVID-19, dont une forte proportion de personnes non-vaccinées, et que la capacité du réseau de la santé s’améliore, l’usage du passeport vaccinal n’apparaît plus requis à ce stade-ci.

Le 28 février, les tournois sportifs pourront recommencer et le télétravail ne sera plus obligatoire. Les lieux de culte et salles de spectacles pourront ouvrir à 100 % de leur capacité, sauf le Centre Bell et le Centre Vidéotron. Les bars et casinos pourront ouvrir à 50 % de leur capacité, mais la danse et le karaoké demeureront interdits jusqu’au 14 mars.

Ce jour-là, les restaurants, bars, et les grandes salles comme le Centre Bell et le Centre Vidéotron pourront ouvrir à 100 % de capacité.