Après plusieurs baisses successives dans les derniers jours, le Québec rapporte lundi une légère hausse des hospitalisations liées à la COVID-19, ainsi que 17 décès supplémentaires. Pendant ce temps, la vaccination continue de ralentir très rapidement.

Mis à jour le 14 février
Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

Ces 17 nouveaux décès portent à 31 décès par jour la moyenne quotidienne calculée sur une période d’une semaine. La tendance est ainsi en baisse de 21 % dans les sept derniers jours.

On recense pour la journée lundi une hausse de 14 hospitalisations par rapport à la veille, qui se traduit par 107 nouvelles entrées et 93 sorties. À ce jour, 2095 patients demeurent donc hospitalisés en lien avec la COVID-19, dont 136 se trouvent toujours aux soins intensifs, une baisse de quatre cas sur ce plan en 24 heures (11 entrées, 15 sorties).

Si les 2095 personnes hospitalisées représentent une hausse par rapport à la veille, la tendance demeure à la baisse de 14 % sur une semaine. La baisse aux soins intensifs sur une semaine est de 24 %.

Pour l’instant, la hausse appréhendée des hospitalisations ne semble pas se matérialiser. En effet, la tendance des admissions continue de baisser et celles-ci restent inférieures aux sorties. On compte en moyenne 149 entrées par jour, contre 196 sorties.

Les autorités ont par ailleurs signalé lundi 1431 nouveaux cas de COVID-19, ce qui porte à 2440 cas par jour la moyenne quotidienne calculée sur une semaine. La tendance est ainsi en baisse de 20 % sur une semaine. Il convient toutefois de rappeler que les limites imposées au dépistage rendent ces données nettement moins représentatives.

Le cap « officiel » de personnes touchées par le virus a néanmoins franchi la barre des 900 000 ce lundi. Le chiffre est sous-évalué, car la Santé publique a déjà estimé la semaine dernière à plus de deux millions le nombre de Québécois ayant contracté la maladie depuis le début de la cinquième vague.

Samedi, environ 17 280 tests de dépistage ont été réalisés, un chiffre relativement stable par rapport à la moyenne hebdomadaire. Pour l’heure, plus de 80 800 tests rapides ont été « autodéclarés » en ligne, dont plus de 62 780 se sont révélés positifs.

Une vaccination encore au ralenti

Côté vaccination, la campagne québécoise continue de perdre du rythme. Le Québec administre présentement 28 000 doses par jour en moyenne, loin du seuil des 105 000 atteint à la mi-janvier. Il reste encore environ 496 000 Québécois de 18 ans et plus n’ayant jamais reçu de vaccin.

Dimanche, à peine 12 175 doses supplémentaires ont été administrées, auxquelles s’ajoutent 224 vaccins donnés avant le 13 février qui n’avaient pas encore été comptabilisés. En incluant les personnes vaccinées à l’extérieur de la province, près de 18,5 millions de doses ont jusqu’ici été données à des Québécois.

En moyenne, à peine 600 adultes continuent de se présenter quotidiennement pour obtenir leur première dose de vaccin. Il reste que 93 % des Québécois de 18 ans et plus ont relevé la manche au moins une fois depuis le début de la campagne de vaccination. Sur l’ensemble de la population, 86 % des Québécois ont reçu au moins une dose, 82 % en ont eu deux et 47 % ont reçu leur dose de rappel.

L’administration de la deuxième dose chez les 5 à 11 ans va aussi au ralenti présentement. À ce jour, 63,8 % de ces jeunes ont reçu leur première dose, et 35,5 % en ont deux.

Avec Pierre-André Normandin

Suivez la progression de la pandémie en temps réel dans notre page de graphiques interactifs