(Québec) Le ministère québécois de la Santé annonce vendredi qu’un nouvel outil d’autoévaluation pour que chaque Québécois connaisse les consignes d’isolement en fonction de sa situation est disponible en ligne.

Publié le 11 février
La Presse Canadienne

Les Québécois peuvent le trouver sur la page www.quebec.ca/isolement. Il permet d’obtenir une recommandation sur les consignes à suivre, selon si la personne présente des symptômes compatibles avec la COVID-19 ou a été en contact avec un cas qui a été déclaré positif.

Le ministère ajoute qu’il est également possible de faire cette autoévaluation pour un enfant ou une autre personne.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, croit que grâce à cette plateforme, les Québécois pourront mieux s’orienter vers les consignes à suivre en cas d’apparition de symptômes ou d’un contact avec une personne positive. Le ministre répète que la population doit désormais apprendre à vivre avec le virus, mais que le respect des consignes est un élément essentiel pour limiter les risques de propagation.

D’autre part, la Santé publique émet de nouvelles consignes d’isolement pour les personnes ayant eu la COVID-19 depuis le 20 décembre dernier.

Ainsi, une personne qui a obtenu un résultat positif après un test moléculaire (TAAN) ou un test rapide, ou qui a développé des symptômes après avoir été en contact avec une personne positive à son domicile, n’a pas à s’isoler ni à réaliser de tests de dépistage si elle développe à nouveau des symptômes et si elle est encore en contact avec un cas de COVID-19 à son domicile.

Ces consignes s’appliquent pour une durée de trois mois après l’infection puisque le risque de réinfection à la COVID-19 est réduit à l’intérieur de cette période.

Les autorités rappellent toutefois que la personne devra s’isoler si elle fait de la fièvre. Elle pourra reprendre ses activités si elle n’a aucune fièvre depuis au moins 24 heures.