L’assouplissement par étapes des mesures sanitaires se poursuit au Québec.

Publié le 30 janvier
La Presse Canadienne

À compter de lundi, les salles à manger des restaurants pourront rouvrir à 50 % de leur capacité. Le passeport vaccinal y sera toujours obligatoire et un maximum de deux bulles familiales par table sera autorisé ou quatre personnes provenant d’adresses différentes.

Les restaurants doivent fermer au plus tard à minuit. Les ventes d’aliments et de boissons doivent cesser à 23 h.

Cette phase du déconfinement ne touche pas les bars, les tavernes et les casinos à qui le gouvernement impose toujours une fermeture complète.

Les rassemblements privés à l’intérieur seront à nouveau permis dès le 31 janvier. Comme pour les restaurants, la limite est fixée à quatre personnes ou aux occupants de deux bulles familiales.

Les jeunes pourront reprendre leurs activités sportives et de loisir de groupe, sauf pour les compétitions et les tournois, et le tout, sans spectateurs.

Le maximum pour chaque équipe ou chaque groupe est de 25 enfants de moins de 18 ans, ce qui inclut la reprise du parascolaire au primaire et secondaire.

Les chalets de ski et les aires de restauration pourront aussi, dès lundi, y retrouver leur clientèle, mais en maintenant la capacité des lieux à 50 % à l’intérieur et une distance d’un mètre entre les tables. Le passeport vaccinal y est toujours de mise.

Tout comme les bars, les gyms, les centres de conditionnement physique, les spas et les saunas ne peuvent encore reprendre leurs activités.

Quant aux restrictions dans les milieux de vie pour personnes aînées, elles seront légèrement assouplies lundi.

Le nombre de personnes proches aidantes (PPA) et visiteurs autorisés passe à deux par jour, mais seulement une personne à la fois dans les centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) et les ressources intermédiaires (RI).

Dans les résidences privées pour aînés (RPA), jusqu’à quatre PPA et visiteurs seront autorisés par jour, voire deux proches aidants à la fois. Un proche aidant pourra même accompagner un résident à la salle à manger des RPA, tout en respectant les mesures sanitaires mises en place.