Le Québec repasse officiellement mercredi au-dessus du seuil symbolique des 300 hospitalisations, alors que la forte tendance à la hausse de la COVID-19 se poursuit dans la province avec 2386 nouveaux cas et quatre décès supplémentaires. Pendant ce temps, la vaccination gagne toutefois en vitesse.

Mis à jour le 15 déc. 2021
Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse
Pierre-André Normandin
Pierre-André Normandin La Presse

Ces 2386 nouveaux cas portent à 1902 la moyenne quotidienne, une tendance qui est en effet en hausse de 47 % sur une semaine. Les quatre décès supplémentaires, eux, portent à quatre la moyenne quotidienne. La tendance est ainsi en hausse depuis une semaine.

Dans le réseau de la santé, on observe une nouvelle hausse de 16 hospitalisations, qui se traduit par 37 nouvelles entrées et 21 sorties. À l’heure actuelle, 309 patients demeurent hospitalisés en lien avec le virus, dont 73 se trouvent toujours aux soins intensifs, une baisse de deux personnes en 24 heures à ce chapitre.

Sur sept jours, le nombre de personnes hospitalisées a d’ailleurs augmenté de 28 %. Cette hausse est de 24 % aux soins intensifs. La province dispose toutefois encore d’une bonne marge ; on estime à environ 800 le nombre de lits dédiés à la COVID-19 dans les hôpitaux québécois.

Les cas augmentent particulièrement rapidement chez les gens pleinement vaccinés. Ceux-ci rapportent en moyenne 949 nouveaux cas par jour, en hausse de 67 % sur une semaine. En comparaison, les non-vaccinés rapportent en moyenne 910 nouveaux cas par jour, en hausse de 29 % sur une semaine. Par contre, les données montrent que les non-vaccinés demeurent nettement plus à risque. Le Québec observe un taux de 571 nouveaux cas par million de non-vaccinés, contre 143 par million de pleinement vaccinés. Les non-vaccinés sont également plus à risque de complications. On recense en moyenne 16,4 hospitalisations par jour de non-vaccinés, contre 15,9 chez les pleinement vaccinés. En tenant compte de leur poids dans la population, le taux d’hospitalisation est ainsi de 10,3 par million de non-vaccinés contre 2,4 par million de pleinement vaccinés.

L’Estrie et Chaudière-Appalaches sont les deux régions les plus touchées présentement, affichant toutes deux 36 nouveaux cas par 100 000 habitants. Laval suit avec 29 cas par 100 000 habitants, puis Montréal, les Laurentides et la Mauricie à 25 cas par 100 000 habitants. En comparaison, la Capitale-Nationale est moins touchée, mais elle affiche tout de même 13 nouveaux cas par 100 000 habitants, soit davantage que le seuil d’alerte rouge. La hausse des hospitalisations se fait principalement sentir en Estrie.

Zoom sur la vaccination

Côté vaccination, le rythme de la campagne semble s’accélérer. Les autorités ont administré mardi tout près de 46 800 doses supplémentaires, auxquelles s’ajoutent plus de 2180 vaccins donnés avant le 14 décembre qui n’avaient pas encore été comptabilisés. Il s’agit d’un chiffre nettement plus élevé que les derniers jours. En incluant les personnes vaccinées à l’extérieur de la province, ce sont plus de 14,3 millions de doses qui ont jusqu’ici été données à des Québécois.

À ce jour, 45 % des jeunes de 5 à 11 ans ont reçu leur première dose du vaccin, pendant que 7 % d’entre eux attendent présentement leur rendez-vous. Dans la population générale, 83,5 % des Québécois ont reçu au moins une dose, tandis que 78,3 % sont adéquatement vaccinés.

Lundi, la Santé publique a réalisé 40 646 tests de dépistage, un chiffre qui demeure relativement stable par rapport à la moyenne hebdomadaire.

À Québec, le premier ministre François Legault a indiqué mercredi qu’il ne ferme dorénavant plus la porte à une révision des consignes sanitaires pour les Fêtes, si les projections au chapitre des hospitalisations devaient s’assombrir. Il a prévenu qu’il « ne faut rien exclure pour les prochains jours », devant la forte hausse du nombre de cas de COVID-19 et la menace du variant Omicron. Mardi, le ministre de la Santé, Christian Dubé, a de nouveau demandé aux employeurs de privilégier le télétravail jusqu’à nouvel ordre, par mesure préventive.

La COVID-19 en graphiques