La forte tendance à la hausse de la COVID-19 se poursuit au Québec, alors que la province rapporte mardi 1234 nouveaux cas, cinq décès supplémentaires ainsi qu’une hausse des hospitalisations. La vaccination, elle, conserve un rythme de plus de 20 000 doses.

Mis à jour le 7 déc. 2021
Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

Ces 1234 nouveaux cas rapportés portent la moyenne quotidienne à 1270. La tendance est ainsi en hausse de 39 % sur une semaine.

Quant à eux, les cinq décès supplémentaires rapportés portent la moyenne quotidienne à deux, une tendance qui reste ainsi stable sur une semaine.

Dans le réseau de la santé, on constate par ailleurs une hausse de neuf hospitalisations, soit 30 nouvelles entrées et 21 sorties. À l’heure actuelle, 235 patients demeurent hospitalisés en lien avec la COVID-19, dont 58 se trouvent toujours aux soins intensifs, une baisse de quatre personnes en 24 heures à ce chapitre.

Côté vaccination, les autorités ont administré lundi un peu plus de 20 775 doses supplémentaires, auxquelles s’ajoutent 1356 vaccins donnés avant le 6 décembre qui n’avaient pas encore été comptabilisés.

À ce jour, 82,2 % des Québécois ont reçu au moins une dose. Au total, 78,1 % de la population de la province est adéquatement vaccinée. 29,2 % des jeunes de 5 à 11 ans ont reçu leur première dose à ce jour et 13,9 % ont rendez-vous pour être vacciné.

En incluant les usagers vaccinés à l’extérieur de la province, ce sont donc jusqu’ici 14 millions de doses qui ont été administrées à des Québécois. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, doit faire le point sur la vaccination à 13 h mardi, en compagnie du directeur national de santé publique, le DHoracio Arruda, et le responsable de la vaccination au Québec, Daniel Paré.

Il devrait être question de la troisième dose, alors que l’administration de celle-ci chez tous les adultes canadiens, avec les vaccins de Pfizer et Moderna, a obtenu vendredi le feu vert du Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI). L’organisme a fixé à six mois le délai minimal nécessaire depuis la dernière injection.

À Ottawa, le gouvernement Trudeau a annoncé mardi qu’il s’apprête à déposer un règlement pour rendre la vaccination obligatoire dans tous les milieux de travail sous réglementation fédérale.

Dimanche dernier, la Santé publique a effectué un total de 26 795 tests de dépistage, un chiffre relativement stable par rapport à la moyenne hebdomadaire.

Jusqu’ici, on ne compte toujours qu’un seul cas du variant Omicron confirmé au Québec. Il s’agit d’un voyageur revenant du Nigéria et résidant au Québec. Le cas a été confirmé par séquençage le 29 novembre. Une étude de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), dont les résultats ont été dévoilés lundi, a d’ailleurs révélé que le variant Omicron ne semble pas circuler au Québec pour l’instant.

Avec Pierre-André Normandin

Suivez la progression de la pandémie en temps réel dans notre page de graphiques interactifs.