La tendance à la hausse de la COVID-19 se poursuit au Québec, alors que la province rapporte mercredi 1196 nouveaux cas, un sommet depuis la mi-avril, ainsi que deux décès supplémentaires. Le nombre d’hospitalisations continue d’augmenter, pendant que la vaccination poursuit sur sa lancée.

Mis à jour le 1er déc. 2021
Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse
Pierre-André Normandin
Pierre-André Normandin La Presse

Il s’agit d’un sommet en termes de nouvelles infections quotidiennes au Québec depuis la fin de la troisième vague dans la province. La dernière fois que le Québec avait atteint la barre des 1200 cas remonte en effet au 21 avril. À ce moment, on comptait environ une dizaine de décès par jour.

En tenant compte de ces nouvelles données, on observe donc une augmentation d’environ 28 % des nouveaux cas par jour, sur une période d’une semaine. Dans les sept derniers jours, les autorités ont rapporté environ 960 cas quotidiennement. Les deux décès supplémentaires, quant à eux, portent la moyenne quotidienne à deux. La tendance est ainsi en légère baisse par rapport à la semaine dernière.

Dans le réseau québécois, on observe par ailleurs une hausse de 12 hospitalisations, soit 28 nouvelles entrées et 16 sorties. À l’heure actuelle, 239 patients demeurent donc hospitalisés en lien avec la COVID-19, dont 52 se trouvent aux soins intensifs, une hausse d’un cas en 24 heures à ce chapitre.

Les hospitalisations sont en hausse de 13 % au Québec depuis sept jours. Même chose aux soins intensifs. Si les cas se concentrent chez les plus jeunes, la hausse des hospitalisations présentement observée se concentre chez les 50 à 89 ans. L’âge moyen des cas est présentement de 30 ans, l’âge moyen des hospitalisations est de 61 ans et l’âge moyen des décès demeure élevé, à 77 ans.

Les cas continuent de toucher principalement les personnes n’ayant pas reçu de dose de vaccin. Ceux-ci rapportent en moyenne 538 nouveaux cas par jour, soit un taux de 311 par million de non-vaccinés. En comparaison, deux qui ont reçu deux doses rapportent 383 nouveaux cas, soit un taux de 58 par million de personnes adéquatement vaccinées. Les non-vaccinés continuent également d’être plus à risque d’hospitalisation. Le Québec enregistre 6,4 nouvelles hospitalisations par million de non-vaccinés, contre 1,6 chez les personnes adéquatement vaccinées.

« Je n’aime pas ça », dit Dubé

Plus tôt, le ministre de la Santé Christian Dubé avait révélé que le Québec friserait les 1200 cas. « Il faut faire attention, et pas juste à cause du nouveau variant. Les mesures sanitaires, il faut les suivre en ce moment. Je veux qu’on arrive à Noël le plus bas possible dans nos cas », avait-il alors affirmé lors d’un point de presse en matinée à l’Assemblée nationale.

« Les hospitalisations ont monté de 10 cas par jour depuis trois jours. Restons prudents », a encore insisté le ministre, en réitérant peu après que « 1200 cas aujourd’hui, je n’aime pas ça, parce que c’est une croissance importante ».

M. Dubé affirme que « les cas sont une chose », mais qu’il surveillera surtout la hausse des hospitalisations et des admissions aux soins intensifs. « C’est vraiment la raison pour laquelle on demande aux gens de continuer à suivre les mesures sanitaires. Il faut garder ces chiffres bas pour qu’on puisse entrer dans le temps des Fêtes au bon niveau », a-t-il encore réitéré, en parlant du réseau de la santé.

Aucun nouveau cas du variant Omicron n’a toutefois été détecté pour le moment. Les efforts continuent afin de cribler et séquencer les cas qui arriveraient au Québec, a néanmoins assuré le ministre Dubé. « Maintenant qu’on sait qu’il y a un nouveau variant, tous les voyageurs et les gens qui reviennent de l’extérieur vont être criblés. Et si le criblage est suspect, on va les séquencer », avait indiqué lundi le directeur national de santé publique, le DHoracio Arruda, à ce sujet.

L’état de la vaccination

Côté vaccination, un peu plus de 23 000 doses ont été administrées dans la journée de mardi, auxquelles s’ajoutent 1120 vaccins donnés avant le 30 novembre qui n’avaient pas encore été comptabilisés, alors que la campagne est toujours propulsée par la prise de rendez-vous chez les 5-11 ans.

Jusqu’ici, 14,3 % des 5 à 11 ans ont été vaccinés, soit 94 000 jeunes. De plus, 145 000 jeunes attendent leur rendez-vous, soit 22 %. Bref, 36,5 % des 5 à 11 ans ont été vaccinés ou pris rendez-vous pour l’être. En incluant les citoyens résidant à l’extérieur de la province, ce sont donc 13,8 millions de doses qui ont jusqu’ici été administrées à des Québécois. Jusqu’ici, 81 % des Québécois ont eu au moins une dose de vaccin. Au total, 77,9 % de la population est adéquatement vaccinée.

Lundi, les autorités ont réalisé 32 373 tests de dépistage à travers la province, soit un chiffre relativement stable par rapport à la moyenne hebdomadaire.