Jugeant que le nouveau variant de la COVID-19 repéré en Afrique du Sud est « très inquiétant », François Legault a pressé vendredi le gouvernement Trudeau d’interdire les vols en provenance de ce pays, ainsi que d’interdire l’entrée de tous les passagers qui y sont passés, ce qu’Ottawa a fait dans les heures suivantes.

Mis à jour le 26 nov. 2021
Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

« Il faut aller le plus vite possible. Il faut tout faire pour en avoir le moins possible, de ce variant. Je demande que ça cesse maintenant », a martelé le premier ministre lors d’une conférence de presse tenue en marge du Grand cercle économique des peuples autochtones à Montréal, vendredi. « C’est vraiment épeurant », a-t-il martelé en parlant du nouveau variant.

Potentiellement très contagieux et aux mutations multiples, l’identification de ce nouveau variant a d’abord été annoncée jeudi en Afrique du Sud. Un cas a depuis été détecté à Hong Kong, en Israël sur une personne revenue du Malawi, et également en Belgique. « Il y a déjà des pays qui ont commencé, je pense qu’on doit commencer à faire la même chose au Canada rapidement », a encore insisté M. Legault à ce sujet.

Alors que le Québec a surpassé la barre des 1000 cas de COVID-19 vendredi, le premier ministre a toutefois réitéré que le Québec « reste autour de 200 hospitalisations, ce qui est de quatre à cinq fois moins que ce qu’on voit aux États-Unis ». Il dit « espérer de tout cœur » pouvoir permettre à toutes les familles de se rassembler à Noël, pour avoir un temps des Fêtes « plus normal ».

Grâce à la vaccination, nos hospitalisations restent relativement basses, mais ça va être important de poursuivre la vaccination des 5-11 ans, afin d’augmenter la couverture vaccinale.

François Legault, premier ministre du Québec

D’ici là, « il ne faut pas prendre ça à la légère, il faut être prudents, il faut respecter les consignes », a de nouveau imploré M. Legault, qui promet des annonces sur les mesures qui s’appliqueront pendant les fêtes de fin d’année « au cours des prochaines semaines ». « Je comprends aussi qu’il y a des considérations de santé mentale », a-t-il assuré.

En milieu d’après-midi, vendredi, Ottawa a confirmé que tous les citoyens étrangers qui ont séjourné dans le sud de l’Afrique au cours des 14 derniers ne peuvent plus entrer au Canada. Les pays comprennent l’Afrique du Sud, le Mozambique, le Botswana, le Zimbabwe, le Lesotho de l’Eswatini, et la Namibie.

Des clarifications à avoir

M. Legault n’entend pas pour l’instant demander une interruption des vols avec la Belgique, le premier État européen à déclarer un cas, ou encore avec Hong Kong et Israël. « Pour l’instant, on n’a pas d’indications qu’il y en a beaucoup pour l’instant en Belgique. Il faudra voir aussi si la personne qui avait le variant venait d’Afrique du Sud. C’est au gouvernement fédéral de s’assurer qu’on prenne ça au sérieux », a-t-il dit.

Le tout survient alors que dans une déclaration, vendredi, le chef du Parti conservateur Erin O’Toole a aussi affirmé qu’il faut agir rapidement afin d’éviter que la population canadienne ne soit affectée. Il demande également de suspendre les vols à destination et en provenance de l’Afrique du Sud, mais aussi de la Namibie, du Zimbabwe, du Botswana, du Lesotho et de l’Eswatini. « Nous avons peu de temps pour agir, et il faut le faire maintenant », a dit le chef conservateur.

Les premiers ministres conservateurs de l’Alberta et de l’Ontario ont rapidement fait écho aux propos de M. O’Toole. Dans des déclarations semblables, Jason Kenney et Doug Ford ont appelé le gouvernement fédéral à ne pas commettre les mêmes « erreurs » qu’au début de la pandémie en laissant entrer au pays les variants Alpha et Delta. Le Bloc québécois a aussi exigé des mesures immédiates semblables.

Rappelons que la tendance à la hausse des cas de COVID-19 s’accélère depuis plusieurs jours au Québec. Ces 24 dernières heures, 1037 personnes ont découvert avoir été infectées. C’est la première fois depuis le début du mois de mai qu’autant de cas sont rapportés pour une journée.