Le Nunavik enregistre aujourd’hui 48 nouveaux cas de COVID-19. Les cas continuent de se multiplier dans les communautés du Grand Nord québécois qui comptent actuellement 160 cas actifs, soit un taux de 1436 cas par 100 000 habitants.

Ariane Lacoursière
Ariane Lacoursière La Presse

La communauté d’Akulivik est en éclosion active alors que 20 nouveaux cas se sont ajoutés depuis hier, pour un total de 53 cas actifs. La communauté de Salluit enregistre 19 nouveaux cas et rapporte 71 cas actifs. En date d’hier, 231 personnes étaient considérées comme remises de la maladie à Salluit, qui compose avec la présence du virus depuis plus de trois semaines. À Kangirsuk, l’une des premières communautés également touchées, 9 cas sont toujours actifs alors que 101 personnes sont rétablies.

Autres communautés touchées

Aupaluk : 6 cas actifs

Ivujivik : 1 cas actif

Kangiqsujuaq : 2 cas actifs

Kuujjuaq : 17 cas actifs

Puvirnituq : 1 cas actif

À partir du 30 novembre, « seules les personnes adéquatement protégées contre la COVID-19 par la vaccination pourront voyager » au Nunavik, indique la Régie régionale de la santé publique du Nunavik dans un communiqué. Le passeport vaccinal sera demandé à quiconque se déplace vers le Nunavik, en partance du Nunavik ou entre les communautés.