La forte tendance à la baisse des cas de COVID-19 se poursuit au Québec, mais les décès demeurent stables. Et si la pandémie se fait moins sentir dans le sud de la province, le Nunavik connaît une hausse vertigineuse des cas.

Pierre-André Normandin
Pierre-André Normandin La Presse

La province rapporte lundi 324 nouveaux cas, portant à 409 la moyenne quotidienne calculée sur sept jours. La tendance est ainsi en baisse de 26 % sur une semaine.

Bien que la COVID-19 affiche une tendance à la baisse, le Nunavik est aux prises avec une forte éclosion. La région affiche un taux de propagation quotidien de 79 nouveaux cas par 100 000 habitants. Aucune région n’avait connu une telle propagation. La région compte présentement 81 cas actifs, mais sa faible population explique le taux de propagation élevé.

Les cinq décès supplémentaires rapportés portent quant à eux à quatre la moyenne quotidienne. La tendance est ainsi stable sur une semaine.

Le Québec a déploré 11 477 décès depuis le début de la pandémie.

Les hospitalisations ont augmenté au cours de la fin de semaine. Le Québec recense 259 personnes hospitalisées, soit neuf de plus que la veille. Du nombre, 69 se trouvent aux soins intensifs, soit quatre de plus.

Malgré ce rebond, la tendance demeure à la baisse, le nombre de personnes hospitalisées ayant reculé de 15 % sur une semaine.

La vaccination continue de progresser lentement. À ce jour, 79,2 % des Québécois ont reçu au moins une dose et 76,7 % sont considérés comme pleinement vaccinés.

Suivez la progression de la pandémie en temps réel dans notre page de graphiques interactifs