(Toronto) L’Ontario assouplit les limites de capacité dans certains milieux où une preuve de vaccination est exigée.

La Presse Canadienne

Les cinémas, les théâtres, les salles de concerts et de spectacles et les pistes de course automobile et hippique sont autorisés à être combles à partir de samedi matin.

La province a expliqué qu’il y a eu peu d’épidémies dans ces types de milieux et que la plupart des autres mesures de santé publique telles que le port du masque restent en place.

Les exigences de distanciation physique sont levées ainsi que les limites de capacité à quelques exceptions près telles que certains espaces de réunion et d’évènement intérieurs, où on exige toujours de maintenir deux mètres entre les personnes.

Le gouvernement provincial indique qu’il apporte ces changements en raison des taux de vaccination élevés, des indicateurs de santé publique stables et de la preuve de vaccination qui est désormais en vigueur.

Les limites de capacité sont toujours en vigueur dans d’autres endroits nécessitant une preuve de vaccination comme les gymnases et les restaurants.

Restaurants Canada se dit « extrêmement déçu » que le gouvernement de l’Ontario ait choisi de lever les limites de capacité dans certains lieux, mais pas pour l’industrie de la restauration, soit celle qui est selon eux « la plus touchée ».

Dans un communiqué publié vendredi, l’association nationale à but non lucratif représentant l’industrie canadienne de la restauration et des services alimentaires dit qu’elle ne comprend pas pourquoi l’industrie alimentaire continue d’être « pointée du doigt » par le gouvernement de l’Ontario.

« C’est au-delà de l’entendement que 20 000 personnes puissent s’entasser dans un stade, crier et se rassembler étroitement sans masque, tandis que les restaurants doivent respecter des règles strictes de distanciation qui limitent considérablement le nombre de clients pouvant être servis », s’insurge Restaurants Canada.

L’association affirme que le secteur de la restauration a été le premier à être fermé au début de COVID-19, a subi les fermetures les plus longues et les « restrictions les plus profondes » tout au long de la pandémie.

Elle demande à la province de lever immédiatement toutes les restrictions supplémentaires imposées au secteur et de fournir une aide supplémentaire pour reconnaître le coût de la mise en œuvre du programme de passeport vaccinal.

654 nouveaux cas

L’Ontario signalait samedi 654 nouveaux cas de COVID-19 et deux décès dus au virus.

Parmi les nouveaux cas, 464 personnes infectées ne sont pas complètement vaccinées ou ont un statut vaccinal inconnu. La province indique que 190 cas concernent des personnes entièrement vaccinées.

Il y a 153 personnes aux soins intensifs en raison de la COVID-19, dont 139 patients qui ne sont pas complètement vaccinés ou dont le statut vaccinal est inconnu.

Les données provinciales indiquent que près de 87 % des résidants de l’Ontario âgés de 12 ans et plus ont reçu une dose d’un vaccin contre la COVID-19 et 82 % ont reçu deux doses.