Les cas de COVID-19 continuent à reculer au Québec, principalement en raison d’une forte baisse chez les jeunes adultes. La propagation ralentissant depuis plus de deux semaines maintenant, la province a d’ailleurs commencé à voir le nombre d’hospitalisations diminuer, mais les morts demeurent encore légèrement en hausse.

Pierre-André Normandin
Pierre-André Normandin La Presse

Premiers à avoir vu le nombre de cas grimper en cette quatrième vague, les jeunes adultes enregistrent depuis trois semaines une forte baisse. À la mi-septembre, le Québec observait 165 cas en moyenne par jour chez les 20 à 29 ans. La moyenne est désormais de 61 par jour, une chute de près des deux tiers.

Cette forte baisse chez les jeunes adultes a contribué à faire reculer le taux de propagation de l’ensemble de la province. Les nouveaux cas de COVID-19 ont en effet diminué de 18 % depuis une semaine.

Recul aussi chez les enfants

Dernier groupe non vacciné, les enfants de moins de 10 ans voient également leur nombre de cas reculer depuis une semaine. Ceux-ci enregistrent une baisse de 16 %, pour s’établir à 136 nouveaux cas par jour en moyenne. Ils demeurent tout de même le groupe affichant le plus grand taux de propagation à l’heure actuelle.

  • INFOGRAPHIE LA PRESSE

  • INFOGRAPHIE LA PRESSE

1/2
  •  
  •  

Le nombre d’écoles avec des cas actifs a néanmoins commencé à diminuer. On en dénombrait 830 en date du 1er octobre, soit une trentaine de moins que la semaine précédente, selon les plus récentes données du ministère de la Santé. Soulignons toutefois que depuis le début de l’année scolaire, il y a un peu plus d’un mois à peine, déjà 45 % des écoles de la province ont rapporté au moins un cas chez leurs élèves ou leur personnel, soit 1347 sur 2997.

Baisse dans le Grand Montréal

La baisse du nombre de cas se fait principalement sentir dans le Grand Montréal, région où la quatrième vague s’est d’ailleurs concentrée. Les cas baissent rapidement à Laval, bien que la ville demeure l’endroit affichant le plus haut taux de propagation dans la province. On y recense en moyenne 12 nouveaux cas par 100 000 habitants, en baisse de 25 % sur une semaine. L’île de Montréal a pour sa part vu son taux de propagation diminuer à 8 pour 100 000 habitants.

Par contre, on note une tendance à la hausse dans l’Est. Toujours en augmentation, Chaudière-Appalaches devrait devenir d’ici peu la région la plus touchée. La Capitale-Nationale connaît aussi une tendance à la hausse.

Hospitalisations en baisse

Comme ce fut le cas dans les vagues précédentes, la baisse du nombre de cas est suivie une dizaine de jours plus tard par une baisse des hospitalisations. Ainsi, le Québec recense actuellement 290 lits occupés par des patients atteints de la COVID-19, en baisse de 3 % sur une semaine. Du nombre, 88 se trouvent aux soins intensifs.

  • INFOGRAPHIE LA PRESSE

  • INFOGRAPHIE LA PRESSE

  • INFOGRAPHIE LA PRESSE

1/3
  •  
  •  
  •  

Le rythme des hospitalisations a récemment diminué notamment en raison d’une baisse du nombre de non-vaccinés devant être admis à cause de la COVID-19. Le Québec recense 18 non-vaccinés devant être hospitalisés en moyenne chaque jour, soit 9 par million de personnes. Cela reste moins que la moyenne de 24 hospitalisations chez les non-vaccinés observée la semaine dernière. À l’inverse, on compte actuellement 10 pleinement vaccinés, pour un taux de 1,6 par million. C’est légèrement supérieur à la moyenne de neuf observée la semaine dernière.

Décès

La baisse des hospitalisations étant récente, les décès, par contre, continuent à progresser. Le Québec en a déploré six de plus lundi, ce qui porte la moyenne quotidienne à cinq. C’est un de plus que la semaine précédente. À ce jour, 11 389 personnes ont perdu la vie en raison de la pandémie dans la province.

Par ailleurs, le recul du nombre de cas conjugué à un nombre élevé de tests de dépistage a contribué à faire reculer le taux de positivité. Ainsi, 2 % des tests effectués depuis une semaine se sont avérés positifs à la COVID-19, soit en deçà du seuil de 5 % recommandé par l’Organisation mondiale de la santé. Le taux de positivité est d’ailleurs en baisse depuis maintenant un mois.

  • INFOGRAPHIE LA PRESSE

  • INFOGRAPHIE LA PRESSE

  • INFOGRAPHIE LA PRESSE

1/3
  •  
  •  
  •  

Enfin, la vaccination se poursuit à un rythme de plus en plus lent. Un peu moins de 3500 personnes reçoivent quotidiennement leur première dose de vaccin. Il reste que le Québec est l’un des États affichant la couverture vaccinale la plus élevée. À ce jour, 78,2 % des Québécois ont reçu au moins une dose et 73,9 %, deux doses.

Suivez la progression de la pandémie en temps réel dans notre page de graphiques interactifs