(Québec) Le premier ministre François Legault a évoqué mercredi l’ajout de « nouvelles mesures » alors que la hausse des cas de COVID-19 dans la province est « préoccupante ». Le bilan à la hausse se poursuit au Québec avec 184 nouveaux cas, mais la province ne rapporte aucun nouveau décès et les hospitalisations restent peu nombreuses.

Fanny Lévesque
Fanny Lévesque La Presse
Pierre-André Normandin
Pierre-André Normandin La Presse

Le premier ministre François Legault, qui revient officiellement de vacances ce mercredi, a eu droit à un breffage de la Santé publique. Il a partagé une capture d’écran de sa rencontre en fin d’après-midi.

« Comme ailleurs dans le monde, l’augmentation récente du nombre de cas est préoccupante. Soyons prudents. Nous annoncerons de nouvelles mesures au cours des prochains jours », a-t-il gazouillé avant d’ajouter qu’il est important d’obtenir rapidement deux doses de vaccin.

La province rapporte mercredi 184 nouveaux cas, ce qui porte la moyenne quotidienne à 160. La tendance est ainsi en hausse de 60 % sur une semaine.

La hausse des cas continue à se concentrer à Trois-Rivières, où l’on recense 108 cas actifs, Laval (163 cas actifs) et Montréal (447). Ces trois régions se trouvent statistiquement en zone jaune, soit à plus de 2 nouveaux cas par jour par 100 000 habitants. Le gouvernement y maintient toutefois les règles de zone verte.

Si les cas grimpent depuis trois semaines, les hospitalisations demeurent stables. On recense présentement 58 personnes hospitalisées en raison de la COVID-19, soit autant que la veille. Du nombre, 17 se trouvent aux soins intensifs, une de moins que mardi.

De plus, le Québec ne rapporte aucun décès supplémentaire mercredi. Au contraire, le ministère de la Santé a retiré du bilan un décès dont il a été déterminé finalement que la COVID-19 n’était pas la cause de la mort. Le bilan est ainsi de 11 240 décès depuis le début de la pandémie, en mars 2020.

À ce jour, 6,3 millions de Québécois ont reçu au moins une dose de vaccin, soit 73,1 % de la population. Cette proportion grimpe à 83,4 % si on tient uniquement compte des personnes admissibles à la vaccination.

Cinq millions de Québécois ont quant à eux reçu deux doses, soit 58,6 % de la population. La proportion grimpe à 66,9 % si on tient uniquement compte des personnes admissibles.