Cinq millions de Québécois ont reçu à ce jour leurs deux doses de vaccin contre la COVID-19, soit les deux tiers de la population admissible à la vaccination. La province franchit ce cap alors qu’une hausse des cas se fait sentir.

Pierre-André Normandin
Pierre-André Normandin La Presse

Le Québec a rapporté mardi 175 nouveaux cas. La moyenne quotidienne calculée sur sept jours est ainsi passée à 153, en hausse de 59 % sur une semaine.

Une forte hausse continue à se faire sentir en Mauricie–Centre-du-Québec, essentiellement dans la ville de Trois-Rivières. On y recense un taux de 67,4 cas actifs par 100 000 habitants.

Les cas continuent à se concentrer chez les jeunes adultes. Les 20 à 39 ans rapportent quotidiennement en moyenne 71 nouveaux cas, soit la moitié de ceux présentement rapportés.

Aucun nouveau décès ne s’est ajouté au bilan provincial et le nombre de personnes hospitalisées a reculé de trois, pour s’établir à 58.

La province franchira aujourd’hui la barre des 5 millions de personnes ayant reçu deux doses, soit 58,1 % de la population.

Si on tient uniquement compte des 12 ans et plus, les enfants n’étant pas admissibles, le Québec a franchi le cap des 66 %. Rappelons que l’objectif initial de Québec était d’administrer deux doses à 75 % des Québécois d’ici la fin de l’été, ce qui devrait être atteint d’ici la mi-août au rythme actuel. Ottawa a toutefois recommandé de hausser la barre à 80 % chez les groupes admissibles.

À ce jour, 6,3 millions de Québécois ont reçu au moins une dose, soit 83,3 % de la population admissible.

Une correction apportée aux données sur la vaccination a fait légèrement reculer le taux de vaccination chez les 18 à 34 ans. Ainsi, il manque 43 000 personnes dans ces groupes d’âge pour qu’elles atteignent le seuil de 75 % initialement ciblé par Québec.

Pour atteindre la cible de 80 % dans tous les groupes d’âge identifiée par Ottawa, il faudra trouver tout près de 100 000 personnes de plus chez les 18 à 39 ans.