Les jeunes Québécois de 12 à 17 ans peuvent désormais devancer à quatre semaines leur deuxième dose de vaccin contre la COVID-19, a annoncé le ministre de la Santé Christian Dubé.

Pierre-André Normandin
Pierre-André Normandin La Presse

Après un intervalle de 16 semaines, puis de huit, le Québec a décidé cet été de réduire à quatre semaines le délai minimal entre leurs deux doses de vaccin nécessaire pour être pleinement immunisé contre la COVID-19. Cette décision a été prise dans l’objectif d’augmenter la part de la population doublement vaccinée et ainsi mieux protéger la population contre les nouveaux variants du coronavirus.

Voilà, la réduction de cet intervalle ne touchait pas les moins de 18 ans initialement, Québec attendant le feu vert de la Santé publique. C’est maintenant chose faite. Les jeunes de 12 à 17 ans pourront ainsi devancer leur rendez-vous pour leur deuxième dose sur le site ClicSanté.

À ce jour, 77 % des jeunes de 12 à 17 ans ont obtenu au moins une dose, mais seulement 5,6 % en ont reçu deux. Il faut dire que ce groupe d’âge a été le dernier à devenir éligible à la vaccination, au début de mois de juin.