Si la Santé publique de Montréal est à l’aise avec le passage en zone verte annoncé par Québec, elle réitère toutefois qu’il faudra continuer de suivre les règles demeurant en place, alors que le variant Delta est encore surveillé de très près.

Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

« Ce n’est pas terminé. Il ne faut pas balayer nos efforts des derniers mois. Toute la question des variants est vraiment l’élément qui nous préoccupe, même si actuellement, on voit clairement que ça n’a pas encore d’impact sur nos cas et que l’importation est encore minimale », a expliqué mardi la directrice régionale de santé publique de Montréal, la Dre Mylène Drouin, en se réjouissant néanmoins que le passage au palier vert, dès lundi, « nous permettra de profiter un peu plus de nos proches ».

Elle a rappelé que le variant Delta – 21 cas ont été séquencés jusqu’ici à Montréal – est « plus transmissible » que la souche britannique, et engendre deux fois plus d’hospitalisations en moyenne. « Il va arriver, on ne sait pas jusqu’à quand on va être capable de le repousser. »

Montréal a enregistré mardi 25 nouveaux cas, et se maintient actuellement sur une moyenne hebdomadaire de 46 infections par jour. Si quelques quartiers ont un taux « plus élevé », les indicateurs sont généralement à la baisse, avec un taux de positivité de 1,1 % et 47 éclosions actives. La fin des classes devrait d’ailleurs permettre de faire chuter ce chiffre, selon la Dre Drouin, mais une population vaccinée à deux doses permettra « réellement de mettre de côté les mesures » à la rentrée.

« Côté vaccination, c’est aussi très encourageant. La couverture pour la population générale est à 68 % », et frise les 20 % pour deux doses, a poursuivi la directrice de santé publique. « Pour certains groupes d’âge, on a encore du chemin à faire, dont les 12-17 ans et les 18-29 ans », a-t-elle toutefois précisé.

On est vraiment sur le seuil de la porte de l’été. […] Mais il ne faut pas lâcher les mesures de distanciation, le masque, le nombre de personnes permis. C’est ce qui va nous permettre de continuer à se maintenir au vert.

La Dre Mylène Drouin

90 000 jeunes à rejoindre

À ses côtés, la PDG du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, Sonia Bélanger, a précisé que l’objectif de vaccination a été atteint pour les 45 ans et plus, avec des couvertures entre 80 à 90 %. « Là où il faut mettre l’emphase, c’est vraiment pour les 12-45 ans. Pour les 12-17 ans, il nous reste 13 000 jeunes à rejoindre, 25 000 pour les 18-24 ans et environ 30 000 pour les 25-35 ans. Ça veut dire un total de 90 000 montréalais à rejoindre pour la première dose », a-t-elle chiffré.

Des stratégies locales seront développées cet été, notamment dans les lieux de loisirs, les parcs et avec les équipes sportives. De nouveau, des influenceurs seront appelés à collaborer, pendant qu’une tournée des lieux de culte sera aussi effectuée. « Nous ne lâcherons pas la vaccination cet été », a promis Mme Bélanger.

Jusqu’ici, 78 personnes demeurent hospitalisées à Montréal, dont 26 aux soins intensifs. « On est en bas de 100 hospitalisations depuis une douzaine de jours. C’est un autre plateau qui apparaît et qui se maintient », a ajouté Mme Bélanger.

« Avec le nombre de cas qui diminue, on souhaite avoir de moins en moins d’hospitalisations. Il y a de moins en moins de pression dans nos soins intensifs et on est très contents. Cependant, les urgences de Montréal sont très sollicitées, avec des taux d’occupation entre 100 à 170 %, ce qui est énorme. C’est important que les gens retournent vers leur médecin de famille », a soulevé Mme Bélanger.

En début d’après-midi, mardi, le premier ministre François Legault a annoncé que dès lundi prochain, l’ensemble des régions du Québec, dont Montréal, passeront au palier vert. Les rassemblements de 10 personnes à l’intérieur des résidences privées seront donc permis. Dès vendredi, les personnes qui ont reçu deux doses de vaccin pourront aussi se voir sans masque à l’intérieur des maisonnées. « On peut passer des petits partys, aux moyens partys », a d’ailleurs illustré M. Legault.

À moins d’avis contraire, il s’agissait de la dernière conférence de presse de la Santé publique montréalaise sur la COVID-19 pour la saison estivale. Le mandat de la Dre Drouin a par ailleurs été renouvelé jusqu’en 2025, sur recommandation du ministre de la Santé, Christian Dubé.