Le bilan de la COVID-19 demeure stable samedi au Québec, alors qu’on rapporte 182 nouveaux cas, trois décès supplémentaires et une baisse marquée du nombre d’hospitalisations. Pendant ce temps, la campagne de vaccination, elle, continue de s’accélérer dans la province.

Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

Ces nouvelles données portent à 372 838 le nombre de personnes infectées par la maladie depuis le début de la crise sanitaire. De ce nombre, 359 698 Québécois sont maintenant considérés comme « rétablis », selon les données du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

Les 182 nouveaux cas portent la moyenne quotidienne à 178, soit une baisse considérable de plus de 30 % sur une semaine. Avec trois décès supplémentaires rapportés samedi, dont un survenu en Chaudière-Appalaches, un au Saguenay–Lac-Saint-Jean et un dans les Laurentides, la moyenne quotidienne se maintient à trois.

La tendance des décès est néanmoins en légère baisse par rapport à la semaine dernière. Au total, 11 170 personnes ont jusqu’ici perdu la vie des suites de complications liées au virus.

Dans le réseau de la santé, on observe une nouvelle baisse marquée de 17 hospitalisations, portant le total de patients toujours hospitalisés pour la COVID-19 à 227. De ce nombre, 59 d’entre eux sont toujours aux soins intensifs, un chiffre stable par rapport à la veille.

Une vaccination en plein élan

Côté vaccination, 103 610 doses supplémentaires ont été administrées dans la journée de vendredi au Québec, auxquelles s’ajoutent 3891 vaccins donnés avant le 11 juin qui n’avaient pas encore été comptabilisés et un peu plus de 13 600 doses administrées à l’extérieur du territoire québécois. C’est un sommet depuis le début de la semaine.

À ce jour, 5,8 millions de Québécois ont reçu au moins une dose, soit 67,2 % de la population. Du nombre, 831 000 en ont reçu deux, soit 9,7 %.

Plus de 59 300 des doses administrées vendredi étaient des deuxièmes doses. Depuis mercredi, la majorité des vaccins administrés au Québec sont des deuxièmes doses. Jeudi, pour la première fois, la province avait dépassé la cadence quotidienne des 59 000 deuxièmes doses, qui est le rythme nécessaire à maintenir pour les 80 prochains jours afin d’atteindre l’objectif fixé au 31 août.

« Depuis trois jours, on administre plus de deuxièmes que de premières doses. L’objectif est de vacciner 75 % des 12 ans et plus d’ici le 31 août. Je suis confiant que les Québécois iront chercher leur 2e dose, c’est la clef du succès pour gagner contre le virus », a rappelé sur Twitter le ministre de la Santé, Christian Dubé, durant la journée de samedi.

Plus tôt, vendredi, le premier ministre François Legault avait profité de son bilan de fin de session parlementaire pour inviter les Québécois à ne pas oublier de recevoir leur deuxième dose cet été.

Il faut se rappeler qu’il nous reste une grande mission pour l’été : d’aller chercher sa deuxième dose de vaccin pour être pleinement protégé, puis être certain que l’été qui vient soit l’été des rapprochements.

François Legault, premier ministre du Québec

Notons que jeudi, le Québec a réalisé 20 329 tests de dépistage, un chiffre relativement stable par rapport à la moyenne sur sept jours.

En date de vendredi, l’Institut national de santé publique (INSPQ) recensait 7718 cas de variants détectés par séquençage ainsi qu’un taux de positivité de 92,2 % aux principales souches sous surveillance. Le variant B.1.617, qui a émergé en Inde, concerne toujours 34 cas au total, dont 20 à Montréal.