(Toronto) L’Ontario prolonge son ordonnance de maintien au domicile jusqu’au 2 juin dans l’objectif de faire baisser les taux élevés de COVID-19.

La Presse Canadienne

Le premier ministre Doug Ford dit qu’il est trop tôt pour lever l’ordonnance, qui devait expirer jeudi prochain.

Cette décision signifie que des milliers d’entreprises et d’installations de loisirs en plein air resteront fermées, malgré les critiques pressant la réouverture de ces dernières.

M. Ford dit que l’ordonnance et les mesures de santé publique strictes doivent rester en place pour que la province ait les mois de juillet et d’août les plus normaux possibles.

Le médecin hygiéniste en chef de la province a déclaré qu’il aimerait que les cas quotidiens descendent bien en dessous de 1000 avant que l’Ontario ne lève l’ordonnance de maintien au domicile.

L’Ontario a signalé jeudi 2759 nouveaux cas de COVID-19, de même que 31 décès supplémentaires dus au virus.

On compte actuellement 1632 personnes hospitalisées avec la COVID-19 à travers la province, dont 776 aux soins intensifs.

La province affirme également avoir administré mercredi 137 697 doses de vaccin contre la COVID-19 pour un total de plus de 6,6 millions de doses distribuées à ce jour.

Les Ontariennes et Ontariens âgés de 40 ans et plus peuvent maintenant prendre rendez-vous pour le vaccin dans toute la province. La province a ouvert l’admissibilité aux résidants de cet âge sur son portail de prise de rendez-vous pour le vaccin.

Les personnes dans la quarantaine pouvaient auparavant recevoir une injection du vaccin d’Oxford-AstraZeneca en pharmacie. Elles peuvent désormais réserver dans d’autres cliniques.

La province a cessé d’administrer les premières doses du vaccin AstraZeneca cette semaine, invoquant un risque accru de caillot sanguin rare, mais grave, lié à l’injection.

La province s’attend à recevoir des millions de vaccins dans les semaines à venir et a pour objectif de fournir les premiers vaccins à 65 % des adultes d’ici la fin du mois de mai.