(Québec) Québec étudie la possibilité de vacciner les adolescents de 12 à 16 ans avant la prochaine rentrée scolaire.

Caroline Plante La Presse Canadienne

Ce scénario a été évoqué mercredi par le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, lors de l’étude des crédits du ministère de la Santé.

A-t-on un plan de vaccination pour les jeunes ? a voulu savoir la porte-parole libérale en santé, Marie Montpetit.

Elle a demandé au ministre de la Santé, Christian Dubé, s’il croyait que l’on vaccinerait les 350 000 élèves du secondaire avant la rentrée scolaire.

« Est-ce qu’on pourrait se lancer le défi, si la science le permet ? » a-t-elle demandé.

Le ministre a préféré céder la parole au Dr Arruda, qui a répondu qu’il suivait de très près le processus d’homologation des vaccins, en particulier celui de Pfizer.

Si le vaccin devenait disponible pour ce groupe d’âge, « il pourrait y avoir effectivement une campagne de vaccination, notamment des élèves de 12 à 16 ans, potentiellement avant la rentrée scolaire ».

« Ce sont des choses qu’on regarde et qu’on anticipe », a-t-il déclaré.