Le bilan de la COVID-19 demeure stable samedi au Québec, alors qu’on rapporte 1106 nouveaux cas ainsi que 13 décès supplémentaires. Si dans le réseau de la santé, les hospitalisations continuent de diminuer, le nombre de patients aux soins intensifs augmente toutefois, pendant que la vaccination progresse.

Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

Le nombre de cas continue à diminuer rapidement. Les 1106 nouveaux cas portent la moyenne quotidienne calculée sur une semaine à 1169. La tendance a ainsi diminué de plus de 20 % depuis une semaine.

60 % des nouveaux cas touchent des personnes de -40 ans. On le sait, les jeunes adultes sont malades plus longtemps et attendent plus avant de se présenter à l’hôpital. Personne n’est à l’abri du virus et de ses variants. Il faut éviter d’engorger nos hôpitaux. Protégez vous!

Christian Dubé, ministre de la Santé, sur Twitter

La moyenne des décès sur une semaine tourne toutefois autour de 10 présentement, ce qui est en hausse par rapport à la semaine dernière. Au total, 10 869 ont jusqu’ici perdu la vie des suites de complications liées au virus. Précisons que quatre décès ont été retirés parce que l’enquête épidémiologique a démontré qu’ils étaient « non attribuables à la COVID-19 ».

Les régions de la Capitale-Nationale, de l’Outaouais et de Chaudière-Appalaches rapportent chacune deux décès, alors que la Mauricie–Centre-du-Québec, Montréal, Lanaudière, la Montérégie et les Laurentides en comptent un de plus.

On compte actuellement 662 patients hospitalisés pour le coronavirus dans le réseau de la santé, soit une baisse de 22 par rapport à la veille. De ce nombre, 181 personnes se trouvent toujours aux soins intensifs, une hausse de neuf cas en 24 heures à ce chapitre.

1203. C’est le nombre d’éclosions de la COVID-19 toujours actives au Québec, un bond de 22 foyers depuis la journée de vendredi. Plus de 55 % de ces éclosions proviennent de milieux de travail, et près de 23 % du réseau scolaire.

Vaccination et variants

Côté vaccination, la Santé publique rapporte avoir administré 82 080 doses dans la journée de vendredi, auxquelles s’ajoutent 1548 doses qui ont été données avant le 23 avril. Ainsi, 2 763 535 Québécois ont jusqu’ici reçu leur première dose, ce qui représente environ 32,5 % de la population.

Les autorités disposent présentement d’une réserve d’environ 303 000 vaccins pour la suite de la campagne. Aucune autre dose n’est à recevoir cette semaine, « puisque les livraisons ont été complétées », a réitéré le MSSS dans un communiqué samedi. Jeudi, le Québec a par ailleurs réalisé 40 928 tests de dépistage, un chiffre stable par rapport à la moyenne sur sept jours.

Pendant ce temps, l’Institut national de santé publique (INSPQ) a néanmoins recensé samedi 822 nouveaux cas de variants par criblage, pour un total de 26 585 au Québec. De ce nombre, plus de 6000 se situent dans la Capitale-Nationale et environ 7500 à Montréal. Le taux de positivité global aux variants, sur sept jours, est de plus de 80 %.

Vendredi, les cinq CIUSSS du territoire de Montréal ont annoncé la fin de la campagne de vaccination sans rendez-vous à Montréal, du moins pour le moment. Victimes d’un succès « foudroyant » depuis l’ouverture aux personnes de 45 ans et plus, les établissements confirment qu’il ne sera désormais plus possible d’obtenir le vaccin d’AstraZeneca sans avoir rendez-vous. Les personnes qui se sont inscrites en ligne « pourront toujours se présenter à l’heure prévue de leur rendez-vous » dans les prochains jours. « Une dose leur est réservée », promet-on, invitant les gens à se présenter en temps et lieu.