Un haut responsable fédéral de la santé publique a déclaré qu’une accélération de la cadence de vaccination n’aurait probablement pas contrecarré à elle seule la troisième vague de COVID-19 dans de nombreuses régions du pays.

La Presse Canadienne

Selon le Dr Howard Njoo, directeur adjoint de la santé publique, les vaccins sont un outil, mais le maintien de mesures de santé strictes est également crucial — en particulier avec la hausse des variants plus transmissibles et dangereux.

Le Dr Njoo a fait ces remarques au moment où l’Ontario signalait un record de 4736 nouvelles infections quotidiennes, de même que 659 patients aux soins intensifs et 29 décès supplémentaires.

Le Québec a de son côté rapporté jeudi 1513 nouveaux cas de COVID-19 et 15 nouveaux décès.

Le commandant militaire responsable du déploiement des vaccins au Canada veut s’assurer que les provinces ne se trouvent pas au dépourvu lorsque les doses n’arrivent pas comme prévu, alors que l’Ontario a enregistré un nouveau sommet quotidien de cas de COVID-19.

Le major général Dany Fortin a déclaré que 855 000 doses du vaccin Moderna qui devaient être arrivées la semaine dernière sont maintenant dans le pays et que la distribution devrait être complétée. Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, a attribué aux retards de Moderna la fermeture de cliniques de vaccination et l’annulation de rendez-vous ces derniers jours.

PHOTO MIKE SEGAR, ARCHIVES REUTERS

M. Fortin a déclaré que des arriérés dans les procédures d’assurance de la qualité, et non des enjeux de production, ont entraîné des retards d’environ une semaine à 10 jours pour les expéditions de Moderna. Quatre millions de doses supplémentaires de ce vaccin sont attendues d’ici la fin mai et les livraisons doivent avoir lieu toutes les deux semaines au lieu de trois.

« Nous sommes pleinement conscients que les provinces procèdent à des ajustements et nous essayons de réduire autant que possible ce problème afin qu’elles ne se retrouvent pas dans des situations où elles doivent constamment réagir aux supposés retards », a déclaré M. Fortin jeudi.