(Ottawa) Ottawa crée une réserve de médicaments pour le traitement des symptômes de la COVID-19.

La Presse Canadienne

La ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu, en a fait l’annonce, mercredi après-midi, par voie de communiqué.

Le gouvernement fédéral achètera donc 12 médicaments, en quantité suffisante pour trois mois, à mettre dans cette réserve.

Ce « filet de sécurité » est composé de médicaments recommandés par les experts et les autorités provinciales. On y retrouve donc les médicaments les plus souvent utilisés dans les hôpitaux canadiens pour traiter les patients gravement malades.

Les provinces pourront aller piger dans cette réserve si certains médicaments venaient à manquer.

Ces médicaments, achetés à des compagnies pharmaceutiques canadiennes, coûteront 26 millions et la facture sera partagée entre Ottawa et les provinces qui ont choisi de participer à la création de cette réserve.

La Colombie – Britannique, la Saskatchewan, l’Ontario, le Nunavut et les Territoires du Nord-Ouest ont signé un protocole d’entente avec Ottawa pour ce faire. Le gouvernement fédéral laisse la porte ouverte pour les autres provinces qui y verraient de l’intérêt.

Pour le moment, le Québec ne fait pas partie du groupe.