(Ottawa) Les Québécois sont bien plus satisfaits de leur campagne de vaccination que leurs voisins ontariens, à en croire un sondage mené par l’Association d’études canadiennes.

Lina Dib
La Presse Canadienne

Selon ce coup de sonde effectué entre les 26 et 28 mars, 61 % des Québécois sont très satisfaits ou plutôt satisfaits de l’administration des vaccins dans leur province. Pendant ce temps, seulement 41 % des Ontariens expriment les mêmes sentiments.

En fait, selon ce sondage, les Québécois sont les plus satisfaits au pays, suivis à 58 % des citoyens des provinces atlantiques. Dans l’Ouest, seulement 42 % des personnes interrogées au Manitoba et en Saskatchewan se sont dites satisfaites des campagnes de vaccination de leurs provinces. Ils sont 51 % en Alberta et 50 % en Colombie-Britannique à se dire satisfaits.

Ce sondage a été mené en ligne avec un échantillon non probabiliste de 1523 personnes ; on ne peut donc pas lui calculer une marge d’erreur.

Lorsque le sondeur s’est penché sur un tout petit groupe de répondants, ceux entre 65 et 69 ans, il a relevé un gouffre entre l’opinion québécoise et l’opinion ontarienne.

Dans ce groupe, seulement 27 % des Ontariens se sont dits satisfaits, à comparer à plus de 75 % des Québécois.

Chez les Québécois interrogés âgés de 70 ans et plus, le taux de satisfaction grimpe à 87 %, alors qu’il est à 41 % chez les Ontariens du même âge.

En date du 5 avril, le gouvernement québécois rapportait avoir vacciné d’au moins une dose 18,3 % de sa population.

En Ontario, où la population s’élève à 14 755 000 personnes, le gouvernement rapporte avoir donné deux doses de vaccin contre la COVID-19 à 322 000 personnes et avoir administré 2,55 millions de doses jusqu’à maintenant.