(Toronto) Le premier ministre Doug Ford a annoncé que le chef du groupe de travail de l’Ontario sur les vaccins quittera son poste dans quelques semaines.

La Presse Canadienne

M. Ford a indiqué que le contrat du général à la retraite Rick Hillier expire le 31 mars, date à laquelle il quittera le poste.

Il a déclaré que le général Hillier a accepté le poste en indiquant qu’il ne s’agirait que d’un engagement de courte durée et qu’il aiderait la province à mettre sur pied son réseau de distribution de vaccins.

Le premier ministre Ford a affirmé qu’il a tenté de persuader M. Hillier de continuer à occuper cette fonction, mais il a déclaré que les bureaux de santé étaient maintenant en mesure de poursuivre le déploiement.

La récente déclaration de M. Hillier selon laquelle chaque Ontarien devrait recevoir sa première dose du vaccin d’ici le 20 juin demeure l’objectif du gouvernement, a confirmé le premier ministre.

La province a été critiquée au sujet de la lenteur du déploiement du processus de vaccination contre la COVID-19, mais M. Ford a déclaré que le processus dépendait de l’approvisionnement géré par le gouvernement fédéral.

Portail de rendez-vous

Des messages d’erreur et d’autres problèmes ont été signalés lundi après que le portail de prise de rendez-vous pour se faire vacciner contre la COVID-19 en Ontario a vu des dizaines de milliers de résidents qui tentaient de se connecter.

Dans le sud de l’Ontario, le Bureau de santé de Grey Bruce a prévenu les résidents de ne pas utiliser le portail en raison d’erreurs de réservation survenues dans ses cliniques.

« N’essayez pas de prendre rendez-vous pour le moment », a indiqué le Bureau de santé quelques heures seulement après le lancement du site provincial. « Nous ferons une mise à jour dès que les problèmes seront résolus. »

Le Bureau de santé de Simcoe-Muskoka a dit que certaines personnes avaient fait face à des messages d’erreur indiquant qu’aucun rendez-vous local n’était disponible sur le portail de réservation de la région. Le Bureau de santé a déclaré que la province n’avait pas fini d’entrer toutes ses cliniques dans le système et espérait résoudre le problème lundi.

Ailleurs, les utilisateurs ont signalé avoir obtenu un message d’erreur après avoir rempli les formulaires de prise de rendez-vous sur le site web.

« J’ai essayé le site de la région de York, aucune place disponible », a raconté sur les réseaux sociaux une personne essayant de prendre rendez-vous pour sa mère. « J’ai essayé le site du gouvernement de l’Ontario, j’ai été placé dans la file d’attente, puis j’ai eu deux messages d’erreur. Je suis maintenant dans la file d’attente téléphonique depuis 18 minutes. »

Le système de réservation a été mis en ligne à 8 h, et le site a indiqué que plus de 8000 personnes se trouvaient dans la file d’attente pour obtenir un rendez-vous quelques minutes plus tard. Le temps d’attente était alors estimé à environ une heure.

Mais la file d’attente a semblé s’allonger rapidement, et certains qui se sont rendus sur le site un peu plus tard ont rapporté un temps d’attente estimé plus long.

Certains ont partagé leurs succès sur les réseaux sociaux.

« Mes beaux-parents (avec l’aide de leur fils adoré) ont tous deux obtenu des rendez-vous pour obtenir le vaccin contre la COVID-19, mardi prochain à l’hôtel de ville. Je ne peux pas croire à quel point je suis heureuse et soulagée ! », a déclaré une résidente d’Ottawa sur Twitter.

D’autres ont critiqué le temps nécessaire pour réserver une place.

« (Je suis) déjà frustrée par ce nouveau système de prise de rendez-vous pour le vaccin en Ontario. Pour essayer de réserver pour une personne âgée, je suis allée sur le site à 8 heures du matin et j’ai constaté que je devais attendre plus de 20 minutes pour prendre un rendez-vous en ligne et que les lignes téléphoniques sonnaient toutes occupées », a écrit une autre utilisatrice sur Twitter.

Les résidents admissibles peuvent visiter le portail en ligne ou téléphoner pour prendre rendez-vous.

Le ministère de la Santé de l’Ontario n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaires sur le lancement du système ou les problèmes signalés.

La ministre de la Santé, Christine Elliott, a précisé lundi matin dans un message sur les médias sociaux que les rendez-vous n’étaient actuellement disponibles que pour les résidents de l’Ontario âgés de 80 ans et plus.

« Veuillez être patient et n’accédez à l’outil de réservation en ligne ou à la ligne téléphonique que si vous êtes admissible à un rendez-vous de vaccination ou si vous aidez quelqu’un qui l’est », a-t-elle écrit.

Le premier ministre Doug Ford exhorte ceux qui ne sont pas encore admissibles à la vaccination à ne pas consulter le site web afin qu’il ne soit pas surchargé.

Il doit fournir une mise à jour sur le lancement du portail plus tard lundi.

Certains des 34 bureaux de santé publique de l’Ontario ont déjà mis en place leur propre système de prise de rendez-vous pour la vaccination, mais le portail provincial améliorera ou remplacera ces installations dans plusieurs régions.

En plus de permettre aux personnes admissibles de prendre rendez-vous pour obtenir un vaccin, le portail fournit également des instructions sur la façon de planifier les rendez-vous en fonction des protocoles en place dans chaque bureau de santé spécifique.

La province a indiqué que les personnes admissibles à la vaccination pourraient réserver en ligne sur le site ontario.ca/rendezvousvaccin, tandis que celles qui souhaitent prendre rendez-vous par téléphone pourront appeler le 1-888-999-6488.

Des inquiétudes sur le nombre de cas

Mais alors même que la campagne de vaccination s’intensifie, certaines régions de la province sont toujours aux prises avec un nombre inquiétant de cas de COVID-19.

Sarnia-Lambton entre dans la phase de confinement gris du Cadre d’intervention pour la COVID-19 de la province.

Santé publique Lambton affirme que le confinement est une « déclaration d’urgence » après que le nombre de cas hebdomadaires a fortement augmenté chez les résidents de moins de 50 ans.

La province a également déclaré qu’elle déplacerait le bureau de santé du Nord-Ouest dans la deuxième catégorie la plus stricte — la rouge — du Cadre d’intervention pour la COVID-19.

Le Bureau de santé du district de Leeds, Grenville et Lanark, quant à lui, passera de la catégorie verte, la moins restrictive, à la catégorie jaune.

L’Ontario a signalé 1268 nouveaux cas de COVID-19 lundi en plus d’ajouter neuf décès à son bilan.

Jusqu’à présent, 1191 553 doses de vaccin COVID-19 ont été administrées dans la province.