(Ottawa) Près de 14,5 millions de Canadiens pourraient être vaccinés d'ici la fin juin en tenant compte des doses supplémentaires des vaccins qui sont attendues au pays au cours des prochaines semaines.

Joël-Denis Bellavance
Joël-Denis Bellavance La Presse

En tout, le Canada prévoit recevoir 23 millions doses des vaccins Pfizer-BioNTech et de Moderna durant les mois d’avril, mai et juin, soit près de cinq millions de doses de plus que prévu au départ, a indiqué jeudi le major-général Dany Fortin, qui est responsable de la logistique et de la distribution des vaccins à l’Agence de santé publique du Canada. À ces livraisons s'ajoutent les six millions de doses de ces deux vaccins qui seront livrées d'ici la fin mars.

Résultat : au moins 14,5 millions de Canadiens pourront être vaccinés d'ici la fin juin, en sachant que ces deux vaccins nécessitent deux doses pour être pleinement efficaces, selon les fabricants. Ce n'est donc qu'une question de semaines avant que la campagne de vaccination s'accélère de façon marquée, selon les autorités canadiennes.

La semaine dernière, la ministre de l’Approvisionnement et des Services publics, Anita Anand, a indiqué que le Canada avait réussi à obtenir des millions de doses qui étaient attendues au troisième durant le deuxième trimestre. Dans le cas de Pfizer-BioNTech, ce sont 2,8 millions de doses de plus qui arriveront plus tôt au pays, soit durant le deuxième trimestre. Ce vaccin doit être conservé à une température de -70 degrés Celsius.

Déjà, les autorités fédérales et provinciales sont à planifier les fins détails de la campagne de vaccination au deuxième trimestre qui va s’accélérer considérablement, a indiqué le major général Fortin. Et l’achat de nouveaux congélateurs s’avère donc nécessaire afin de conserver ces vaccins dans les températures ultra-froides requises avant leur administration.

Le gouvernement fédéral doit d'ailleurs acheter de nouveaux congélateurs en raison de l’arrivée de millions de doses supplémentaires du vaccin Pfizer-BioNTech à compter du deuxième trimestre.

« Les commandes pour acheter de nouveaux congélateurs ont été passées il y a quelque temps et ils seront livrés dans les prochaines semaines. […] Nous continuons d’ajuster les plans de vaccination avec les provinces au fur et à mesure que nous obtiendrons ces vaccins », a indiqué le major-général Fortin.

Il a précisé que les provinces et les territoires évaluent d’autres options afin d’augmenter leur capacité à vacciner. Outre les travailleurs de la santé, certaines provinces vont faire appel aux pharmaciens et d’autres experts de la santé afin d’avoir un régime « le plus optimal » pour administrer les vaccins plus rapidement.

Le major-général a aussi confirmé que le Canada a finalement reçu la livraison de 403 650 doses du vaccin Pfizer-BioNTech prévue cette semaine, malgré les délais causés par une tempête hivernale aux États-Unis. « La distribution de ces doses aux provinces est présentement en cours et devrait être terminée d’ici la fin de semaine », a-t-il dit.

La semaine prochaine, 475 000 doses de ce même vaccin sont attendues au Canada, de sorte que l’on devrait avoir reçu d’ici la fin février 1,8 million de doses.

La société pharmaceutique a maintenant confirmé l’horaire des livraisons pour l’ensemble du mois de mars, permettant ainsi aux provinces de planifier la campagne de vaccination au quart de tour. Le Canada doit recevoir 444 000 doses toutes les semaines durant le mois de mars, portant le total des doses à quatre millions comme prévu au premier trimestre, a indiqué la major-général.

Quant à Moderna, la prochaine livraison doit avoir lieu la semaine prochaine. En tout, 168 000 doses sont attendues. Mais la société maintient qu’elle pourrait livrer comme prévu deux millions de doses d’ici la fin mars. Cela veut dire qu’elle compte acheminer 1,3 million de doses de son vaccin uniquement en mars en deux livraisons.