Le maire de l’arrondissement de Saint-Léonard, Michel Bissonnet, a reçu un diagnostic de la COVID-19, vient d’annoncer son bureau.

Philippe Teisceira-Lessard Philippe Teisceira-Lessard
La Presse

M. Bissonnet, âgé de 78 ans, se porte bien et s’est isolé à la maison. Le résultat positif de son test lui a été communiqué mardi.

« Pour l’instant, je suis asymptomatique. Je vais respecter l’ensemble des consignes sanitaires demandées par le gouvernement du Québec et m’assurerai de prendre beaucoup de repos à la maison », a dit M. Bissonnet via un communiqué.

Le maire d’arrondissement continuera à occuper ses fonctions à distance.

Selon son bureau, l'élu ne sait pas dans quel contexte il a été infecté.

«Dans le cadre de l'enquête épidémiologique de la Santé publique, il a donné le nom de toutes les personnes avec qui il a été en contact dans les derniers jours», a indiqué Julie Blais, chargée des communications à l'arrondissement. «Ces personnes ont été contactées et invitées à passer un test de dépistage.»

«De plus, une procédure de divulgation a été faite pour le cas de M. Bissonnet au Service des ressources humaines de la Ville de Montréal», a continué Mme Blais. «Ce Service déterminera si une enquête plus approfondie est requise ou non à l'arrondissement.»

Michel Bissonnet est maire de Saint-Léonard depuis 2008. Il était auparavant député provincial du même secteur - pendant presque 30 ans - et a occupé les fonctions de président de l’Assemblée nationale durant la première moitié du mandat de Jean Charest.

Saint-Léonard et les autres arrondissements au nord de l’autoroute métropolitaine sont actuellement les plus touchés par la pandémie de COVID-19 sur l’île de Montréal. De nombreux travailleurs de la santé et travailleurs essentiels y résident, parfois dans une promiscuité qui favorise la propagation du virus.