(Madrid) Des lésions sur la langue, des taches sur les mains et les pieds, pourraient être d’autres symptômes de la COVID-19 dont la détection pourrait permettre un diagnostic précoce, selon une étude réalisée à Madrid et présentée mardi.

Agence France-Presse

Selon cette étude, réalisée en avril sur 666 patients atteints de COVID-19 à l’hôpital de campagne installé dans le parc d’expositions de Madrid durant la première vague, 25 % d’entre eux présentaient des lésions sur la langue et 40 % sur les pieds et les mains, explique un communiqué des autorités régionales.

La langue grossit

Plusieurs patients montraient ainsi une augmentation de la taille de leur langue et des lésions sur les papilles en formes de plaques lisses, « souvent associées à la perte de goût », poursuit l’étude, qui avait déjà fait l’objet d’une publication en septembre dans la revue scientifique British Journal of Dermatology.

D’autres malades ont souffert de sensations de brûlures ou de rougeurs sur les pieds et les mains, voire des taches ou des desquamations, indique le communiqué.

Associés à des symptômes caractéristiques de la COVID-19 comme la toux et la fièvre, ces manifestations « peuvent être des signes clés d’un diagnostic précoce de la maladie », ajoute l’étude, menée par le service de dermatologie de l’hôpital universitaire madrilène de La Paz.