(Québec) Les retards de livraison de Pfizer forcent Québec à revoir à nouveau son calendrier de vaccination en reportant l’administration du vaccin aux résidents des résidences pour personnes âgées (RPA) — qui devait prendre son envol lundi — à la semaine du 8 février.

Fanny Lévesque Fanny Lévesque
La Presse

Québec devait amorcer la vaccination dans les RPA de la province à compter du 25 janvier et administrer quelque 21 000 doses d’ici le 8 février. Ce volume avait déjà été revu à la baisse — on devait initialement administrer 36 000 doses d’ici le 8 février — lorsque Pfizer a annoncé des premiers retards à la mi-janvier. Le Canada ne recevra aucune nouvelle dose du vaccin Pfizer contre la COVID-19 cette semaine.

Or, le ministre de la Santé, Christian Dubé, a indiqué lundi sur Twitter que la « vaccination massive » dans les RPA débutera plutôt le 8 février prochain.

« Soyons réalistes : notre élan de vaccination sera ralenti dès cette semaine. Il nous faut plus de vaccins, le Québec est prêt », a fait valoir l’attachée de presse du ministre de la Santé, Marjaurie Côté-Boileau. « Nous sommes tributaires des doses que nous recevons du gouvernement fédéral. Plus on en recevra, plus on pourra vacciner. »

« Vu l’importante diminution de doses Pfizer que nous recevrons au cours des deux prochaines semaines, nous avons dû revoir le calendrier de vaccination, notamment pour les RPA. Notre directeur de la vaccination [Daniel Paré] travaille à revoir le calendrier de vaccination », a ajouté Mme Côté-Boileau.

À petites échelles, en régions notamment, des doses ont néanmoins pu être administrées dans certaines RPA. « Comme nous avons déployé des plateaux de vaccin à travers toutes les régions du Québec, […] les doses en surplus ont pu permettre aux équipes de débuter la vaccination en RPA », a-t-elle précisé.

Quelque 9000 résidents en RPA ont reçu leur première dose de vaccin sur un bassin de 140 000 personnes, a-t-on indiqué. Québec a complété la semaine dernière la vaccination (première dose seulement) dans les CHSLD de la province. Malgré les perturbations, le gouvernement Legault maintient son objectif de vacciner 225 000 Québécois d’ici le 8 février.

L’agrandissement d’une usine de production en Europe a bousculé le calendrier de Pfizer. Le géant pharmaceutique assure toujours qu’il atteindra ses objectifs trimestriels de livraisons au Canada au 31 mars 2021.