Les divers corps de police du Québec ont épinglé 1429 personnes pour avoir violé le couvre-feu pendant sa première semaine complète d’application, selon le ministère de la Sécurité publique.

Mis à jour le 18 janv. 2021
Philippe Teisceira-Lessard
Philippe Teisceira-Lessard La Presse

Ces individus ont été mis à l’amende pour être sortis de leur domicile entre 20 h et 5 h, sans motif valable, entre le 11 au 17 janvier.

De ce nombre, 353 amendes ont été distribuées par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Le corps de police a annoncé lundi matin avoir reçu un total de 760 appels en lien avec la réglementation sanitaire anti-COVID-19.

« Les policiers ont remis 583 constats […] et, de ce nombre, 353 ont été mis pour le non-respect du couvre-feu », a écrit le SPVM sur les réseaux sociaux.