Sous la photo d’une plage exotique, un mot-clic « J’aimerais être là ». Quelques jours plus tard, une illustration d’un carnet de voyage, pour rappeler aux Canadiens de se tenir prêts pour leur prochain départ. Alors qu’Ottawa maintient son avertissement d’éviter tout voyage non essentiel depuis des mois, des tweets troublants de Passeport Canada publiés au cours des mois d’octobre et de novembre incitent pourtant à faire le contraire.

Léa Carrier Léa Carrier
La Presse

« #J’aimeraisêtrelà : Demandez votre passeport le plus tôt possible ! » ou encore « Vous avez hâte de voyager à nouveau ? Soyez prêts pour le départ. Faites votre demande de passeport maintenant. »

Ces tweets, Passeport Canada les a publiés respectivement les 2 et 6 novembre dernier, au moment où la deuxième vague frappait de plein fouet les provinces canadiennes.

Malgré l’explosion des cas de COVID-19 et la recommandation des autorités fédérales à ne pas voyager, Passeport Canada rappelait aux Canadiens de « ne pas attendre à la dernière minute » pour renouveler leur passeport. « Vous n’avez pas de passeport valide ? Évitez les ruées et demandez-le maintenant », indique un tweet datant du 22 octobre.

En outre, les voyageurs qui partaient dans moins de 30 jours étaient invités à prendre rendez-vous sur le portail électronique de Service Canada pour accélérer le traitement de leur demande.

À une date similaire, d’autres organes du gouvernement fédéral adoptaient pourtant un tout autre ton. Ainsi, les comptes Twitter de l’Agence des services frontaliers du Canada et des Conseils du gouvernement du Canada à l’intention des voyageurs, pour ne nommer que ceux-là, rappelaient aux Canadiens les dernières restrictions imposées, tout en décourageant fortement les voyages à l’étranger.

Au moment d’écrire ces lignes, Passeport Canada n’avait pas encore répondu aux questions de La Presse.