(Sherbrooke) Le Service de police de Sherbrooke (SPS) signale qu’il a distribué dans le territoire qu’il patrouille 26 constats d’infraction lors de la période des Fêtes pour des manquements aux consignes de santé publique.

La Presse Canadienne

Dans son bilan établi lundi, le SPS précise que sept de ces constats ont été remis après la réception de 35 appels ayant requis des déplacements de policiers entre les 23 et 28 décembre. Pendant la période du 29 décembre au 3 janvier, 19 constats ont été remis après la réception de 33 appels ayant requis des déplacements de policiers.

Le SPS fait état de deux types d’infraction : des rassemblements interdits et le non-port du masque.

Pour sa part, le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a distribué 52 constats d’infraction jeudi soir dernier, dont 46 pour violation du décret de la santé publique, lors de rassemblements dans le secteur de la Colline parlementaire, malgré l’interdiction en vigueur. Au cours de la semaine de Noël, du 21 au 27 décembre, le SPVQ avait remis 41 contraventions, la plupart pour des rassemblements illégaux.

Environ 50 amendes ont été distribuées au cours de la semaine de Noël par la Sûreté du Québec (SQ), qui a surtout servi des avertissements envers ceux qui faisaient entorse aux mesures sanitaires. Il y a quelques jours, dans son bilan du 21 au 27 décembre, la SQ disait avoir remis 51 constats et rapports généraux d’infraction, mais ajoutait que 604 avertissements avaient été lancés au cours de la même période.

Quant au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), qui doit dresser cette semaine son bilan des Fêtes de ses interventions pour assurer les règles sanitaires, il a rapporté que lors de la semaine de Noël, ses agents avaient remis 34 contraventions, dix fois moins que la semaine précédente. Ses agents ont toutefois effectué 7873 visites dans des établissements commerciaux quand la vente de biens non prioritaires devait avoir cessé.