Les rassemblements extérieurs de 10 personnes habitant un maximum de trois foyers différents sont maintenant permis, a énoncé plus tôt cette semaine la vice-première ministre Geneviève Guilbault. Or, le décret ministériel publié vendredi ne fixe pas de limite au nombre d’adresse de ceux qui participent aux attroupements extérieurs.

Mayssa Ferah Mayssa Ferah
La Presse

La vice-première ministre de la province avait informé les Québécois mercredi en point de presse que les réunions extérieures de 10 personnes et moins allaient être tolérées, sous certaines conditions. Les gens doivent respecter les deux mètres de distance et habiter à moins de trois adresses différentes.

Toutefois, selon le décret ministériel publié vendredi, la consigne porte uniquement sur la distanciation et le nombre maximal de 10 personnes et ne contient pas de limite de trois résidences différentes.