(Québec) La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, assure que la saison du « camping n’est pas à l’eau » au Québec. Le guide sanitaire élaboré par Camping Québec a été approuvé par les autorités de santé publique et le gouvernement Legault attend leur feu vert pour autoriser la reprise des activités de camping.

Fanny Lévesque Fanny Lévesque
La Presse

« Nous attendons l’autorisation finale [de la santé publique] pour rouvrir les campings du Québec », a fait savoir la ministre Proulx en commission parlementaire virtuelle, vendredi. « Il y aura plusieurs beaux week-ends de camping au Québec et il n’y a rien que j’aimerais plus que de vous donner une date », a-t-elle ajouté.

La ministre du Tourisme a précisé que la réouverture des terrains de camping se fera de façon graduelle, en séquence et toujours en appui aux directives de la santé publique. « La santé publique a approuvé le guide sanitaire élaboré par Camping Québec. D’ailleurs, ils ont été très proactifs », a-t-elle confirmé.

« Les gens sont un peu impatients et c’est normal. On est encore dans la gestion d’une crise de santé publique », a nuancé la ministre Proulx. Elle a aussi rappelé que certains sites avaient été réquisitionnés en début de pandémie pour accueillir les snowbirds qui rentraient de la Floride.

Mme Proulx a indiqué qu’il ne s’agit pas « d’une décision gouvernementale », mais bien d’une autorisation que donnera la santé publique.

Le gouvernement Legault a annoncé mercredi la réouverture des parcs nationaux de la SÉPAQ à compter du 20 mai, ce qui n’inclut pas pour l’heure l’accès aux sites de camping ni la location de chalets.

Restaurants: guide toujours en préparation

La ministre Proulx a par ailleurs promis d’envoyer dans la journée un « guide » aux restaurateurs, qui sont parmi les entrepreneurs les plus touchés par la crise de la COVID-19. Mais elle s’est vite ravisée, précisant vers la fin des échanges que finalement, le guide ne sera pas immédiatement envoyé.

Elle a ajouté qu’un comité interministériel, composé des ministres de l’Agriculture, de l’Économie, du Travail et des Finances, se penchait actuellement sur des scénarios de relance.

Le guide dont elle a fait allusion est toujours en préparation à la CNESST. Le ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon, qui participe à son tour à une commission parlementaire virtuelle, a pour sa part indiqué que le guide pour les restaurateurs «est pratiquement terminé».

Contrairement à plusieurs autres secteurs économiques qui ont eu soit des signaux pour se préparer, soit des plans de déconfinement même amorcés, les restaurateurs sont toujours en attente. Ils réclament au moins un calendrier pour être prêts à rouvrir à l’arrivée de la belle saison.

-Avec La Presse canadienne